Le skieur Armand Marchant est le lauréat du Plus du Sport 2020

Le skieur Armand Marchant est le lauréat du Plus du Sport 2020
Photo News

Le skieur Armand Marchant, 23 ans, est le lauréat du Plus du Sport 2020. Ce trophée décerné par l’APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs) avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui lui a été remis mardi soir à Namur dans le respect des normes sanitaires, récompense une personne ou une fondation qui grandit la cause du monde sportif.

Le jury de l’APFJS, composé de journalistes sportifs professionnels, a choisi dans l’esprit de ce prix un sportif qui, en plus de ses performances et un palmarès personnel, poursuit la promotion de la pratique sportive dans le respect des valeurs éthiques et olympiques.

Armand Marchant se voit récompensé pour son attitude positive et sa faculté de relancer sa jeune carrière malgré six et même sept opérations consécutives au genou, avec des résultats de niveau mondial (5e du slalom de Zagreb le 5 janvier 2020, trois ans après sa terrible chute lors du slalom géant à Adelboden, en Suisse).

Le « Plus du Sport » consiste en une œuvre d’art gravée et millésimée. Il a été remis à Armand Marchant par son inventeur, l’ancien secrétaire-général de Sportspress.be Pierre Bilic.

Créé en 2003, il était revenu l’année dernière à Adrien Joveneau, inventeur et présentateur du « Beau Vélo de RaVel », une des émissions à succès de la RTBF.

Les précédents lauréats étaient Alex Czerniatynski (football), Jean-Claude Laquaye (moto-cross), Pascal Parmentier (ski de fond), Mathieu Loic (tennis de table), Albert Syben (boxe), Pino Cerami et Ferdinand Bracke (cyclisme), Khalilou Fadiga (football), Jacques Borlée (athlétisme), Joël Robert (moto-cross), le papa d’Arnor Angeli (football), Edhem Sljivo (football), Pierre Drouguet (football), Frédéric Larsimont et Jean Derycke (journalistes sportifs) et Luc Huberty (président et fondateur de Leg’S Go, une association qui permet aux amputés de pratiquer la course à pied en finançant le très coûteux achat de prothèses-lames).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous