Ageas conserve la confiance en Europe et en Asie

"Nous sommes convaincus que nos activités existantes, qui combinent des activités solides et stables en Europe avec des marchés en croissance en Asie, restent fondamentalement attrayantes", a déclaré Ageas, pour qui la priorité est de continuer à développer et à renforcer ces activités. Le groupe voit également des opportunités de croissance dans des activités telles que la santé, la protection, les plateformes numériques et la réassurance, tandis que l'habitation, la mobilité, l'assurance-vie et l'épargne sont ses priorités locales.

Des acquisitions sont possibles, mais là encore, la priorité d'Ageas est de "renforcer son leadership sur les marchés existants en Europe et en Asie, avec une nette préférence pour la protection non-vie, santé ou vie".

Ageas est toujours à la recherche d'un quatrième "marché local" en Europe, après la Belgique, le Portugal et le Royaume-Uni, une ambition qui figurait déjà dans son précédent plan triennal. Un marché européen supplémentaire est nécessaire pour maintenir l'équilibre entre les marchés matures en Europe et les marchés en croissance asiatiques. Ageas s'attend à une forte croissance des activités asiatiques au cours des trois prochaines années. Elles représenteront la moitié des bénéfices du groupe d'ici 2024, contre environ 40% aujourd'hui, a déclaré le directeur général Hans De Cuyper lors d'une présentation en ligne.

Sur le plan financier, Ageas prévoit que le bénéfice par action augmentera en moyenne de 6 à 8% par an au cours des trois prochaines années (contre 5 à 7% dans le plan triennal précédent). Cela devrait permettre de dégager un bénéfice de 1,1 à 1,2 milliard d'euros d'ici 2024, selon M. De Cuyper.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous