Le commissaire corona: «Le Codeco va confirmer les assouplissements déjà annoncés avec leurs modalités»

Le commissaire corona, Pedro Facon.
Le commissaire corona, Pedro Facon. - Photo News

Pedro Facon était l’invité de la matinale de Bel RTL, ce mercredi. Au micro de Fabrice Grosfilley, le commissaire corona est revenu sur la situation sanitaire positive du pays, mais se veut prudent. « Le danger n’est pas tout à fait parti », rappelle-t-il. Selon, lui, il faut être prudent face aux variants à l’étranger. « Encore beaucoup de gens ne sont pas vaccinés ».

Codeco

Le commissaire corona a également commenté les assouplissements en vue lors du Comité de concertation de ce vendredi. « On va confirmer les assouplissements déjà annoncés, ainsi que leurs modalités, mais pas de nouveaux assouplissements », annonce-t-il.

Quid du certificat sanitaire européen ? « On essaye au niveau européen d’harmoniser les règles ». Selon Pedron Facon, pour les zones en vert et orange, il n’y aurait pas de quarantaine et pas de testing. Pour les zones rouges, plusieurs pays insistent pour que les deux doses du vaccin soient obligatoires. Toujours selon le commissaire corona, en Belgique, les enfants de moins de 6 ans ne devraient pas subir de tests au retour d’une zone rouge.

Concernant la gratuité des tests, rien n’est encore tranché. « On cherche à rendre le testing accessible », assure M. Facon. Est-ce que le testing risque d’être payant pour ceux qui ont refusé la vaccination, comme l’a plaidé le ministre de la Santé ? Oui, selon Pedro Facon.

Les chiffres du jour

Selon les derniers chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano, 1.161 patients sont à l’hôpital, souffrant de Covid-19, dont 403 en soins intensifs. Il y a eu 1.740 nouvelles contaminations en moyenne par jour entre le 23 et le 29 mai, soit une baisse de 28 % par rapport à la période de référence précédente. Quelque 43.600 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement (-12 %) entre le 23 et le 29 mai, pour un taux de positivité qui poursuit son recul et se fixe désormais à 4,6 %. Entre le 23 et le 29 mai, 13,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus, ce qui représente une diminution conséquente de 31,9 % sur une semaine. Le taux de reproduction du virus est quant à lui toujours estimé à 0,86.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous