Accueil Économie Consommation

Opérateurs télécoms: un quatrième acteur ferait chuter les prix de 13%

Selon une étude commanditée par le Comité de concertation, l’arrivée d’un quatrième acteur sur le marché des télécoms pourrait faire baisser les prix de la téléphonie mobile, d’internet ou de la télévision de 13 %.

Temps de lecture: 2 min

L’arrivée d’un quatrième acteur sur le marché des télécoms, aux côtés de Telenet, Proximus et Orange – pourrait faire baisser les prix de la téléphonie mobile, d’internet ou de la télévision de 13 %, selon une étude commanditée par le comité de concertation et évoquée dans De Morgen mercredi.

D’ici peu, les fréquences pour le réseau 5G seront mises à disposition. Le gouvernement fédéral souhaite réserver une partie du réseau à un nouvel acteur afin d’ouvrir le marché et faire baisser les prix pour les consommateurs.

Lors d’un comité de concertation en février, la ministre fédérale des télécoms, Petra De Sutter (Groen) a mis sur la table un plan pour l’ouverture du marché à un quatrième opérateur mais les entités fédérées ont refusé. La Flandre craint une distorsion de la concurrence. Du côté francophone, l’inquiétude se porte sur les effets des ondes pour la santé et l’environnement. Mme De Sutter a donc commandé une étude sur ces effets.

Guerre des prix

Il en ressort qu’un quatrième opérateur serait favorable au portefeuille des consommateurs. Une guerre des prix telle qu’escomptée pourrait faire chuter les prix de 13 %. En outre, ces prix favorables seraient à même de convaincre davantage de personnes à se connecter (+10 %).

Toutefois les inquiétudes restent justifiées. Les gains des services mobiles reculeraient à leur tour de 40 % et la facture énergétique grimperait de 15 %, de même que les émissions d’ondes. A Bruxelles, où les normes sont très strictes, cela s’avère un problème.

« Je respecte l’autonomie des régions. Si une région ne veut absolument pas d’un quatrième opérateur, alors le dossier reste bloqué », reconnaît Mme De Sutter. « Cependant, c’est une chance unique alors que la mise aux enchères fixe la répartition du spectre pour 20 ans. Si nous fermons maintenant la porte à un quatrième acteur, alors nous installons de facto un ’tripole’. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Bouko Christian, mercredi 2 juin 2021, 12:00

    et bien sûr aucune étude sérieuse et indépendante sur les effets de la 5 G sur l'environnement et la santé humaine . Les utilisateurs des réseaux (a) sociaux et surtout ceux qui en retirent les plantureux dividendes se frottent les mains . A quand la 7 G ?

  • Posté par Village Partenaire , mercredi 2 juin 2021, 10:14

    Etonnant d'imaginer qu'un nouvel opérateur sortirait de l'entente tacite qui existait entre les 3 autres pour garder des prix élevés.

  • Posté par RENARD Michaël, mercredi 2 juin 2021, 11:32

    Entièrement d'accord. Qui plus est, même s'il est plus aisé de changer d'opérateur, je doute que beaucoup fassent le pas. Surtout en mobilophonie pour la couverture de la Belgique.

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 2 juin 2021, 9:21

    Bref, aucune vraie bonne solution. C'est ce qu'on appelle "la loi du marché"... Tu bouffes, tu bouffes pas, tu crèves quand même.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb