Accueil Culture Cinéma

Dans les coulisses du «Dernier métro» restauré: un must

Le chef-d’œuvre aux dix César de François Truffaut vaut bien une nouvelle restauration 2K avec des suppléments exceptionnels ainsi qu’un livre combinant versions de scénario, tournage, montage et conversation avec le cinéaste.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Dans l’entretien qu’il donne pour enrichir le dossier de presse du Dernier métro, François Truffaut déclare : «  Mon genre habituel, naturel, c’est la comédie dramatique qui mêle des choses gaies et tristes sans que l’on sache très bien au tournage de quel côté penchera finalement la balance. Le dernier métro appartient à ce genre. Par sa construction, ce film se rapprochera de La nuit américaine. Il se déroule dans les coulisses du monde des comédiens, comporte cinq ou six rôles d’importance à peu près égale. On y trouve les unités classiques de temps, de lieu, d’action que l’on aime pratiquer en France. Le ton général paraîtra moins détendu que celui de La nuit américaine car l’histoire se passe sous l’Occupation, en 1942. Elle commence deux semaines avant que les Allemands passent la ligne de démarcation et envahissent la zone libre.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Delronge Marc, mercredi 2 juin 2021, 11:51

    "Le cinéma c'est l'art de faire faire de jolies choses à de jolies femmes." François Truffaut.

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs