Legacio lance un service de testament en ligne, une première

La plateforme en ligne spécialisée dans la succession indiquait à la fin mars, sur base d'une enquête menée auprès de 1.000 Belges de plus de 45 ans, que trois quarts d'entre eux n'ont pas préparé leur succession. Or, la planification est primordiale pour protéger ses proches, insiste Legacio, "d'autant plus dans un contexte où les structures familiales changent et où les enfants biologiques ne sont pas toujours les seuls héritiers à prendre en compte".

"Grâce à notre testament en ligne, il est désormais plus facile et abordable de faire l'inventaire de ses biens et de choisir ce que l'on veut faire non seulement de son argent mais aussi de ses objets de valeur sentimentale ou de ses animaux de compagnie", met en avant Boris de Vleeschouwer, co-fondateur de Legacio, cité dans un communiqué.

Pour permettre à tout un chacun initié aux services numériques de créer son testament, Legacio lance un service en ligne, "100% légal et avec la vérification d'un juriste". En quinze minutes, souhaits et volontés sont envoyés à un expert, qui prépare un modèle de testament. Ce service coûte 90 euros, "soit un quart du prix payé chez un notaire", vante la start-up. Un abonnement à 10 euros par an permet à l'internaute de modifier à volonté son testament.

Legacio souligne que ce service est destiné aux "situations simples". Les cas plus complexes seront renvoyés vers un notaire ou un avocat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous