Accueil Société

Suicide d’une fille de 14 ans après un viol: la défense d’un des suspects demande une libération sous conditions

Une adolescente de 14 ans a été violée à Gand. La défense du jeune homme de 19 ans suspecté, comme trois mineurs et un autre majeur, d’avoir violé l’adolescente de 14 ans, qui s’est ensuite suicidée, a demandé la libération sous conditions de son client.

Temps de lecture: 2 min

La défense du jeune homme de 19 ans suspecté, comme trois mineurs et un autre majeur, d’avoir violé à Gand une adolescente de 14 ans, qui s’est ensuite suicidée, a demandé la libération sous conditions de son client, a indiqué mercredi l’avocat Steven De Canck. La chambre du conseil de Gand n’a pas encore rendu sa décision quant au maintien ou non en détention des suspects.

Le 15 mai, une adolescente de 14 ans a été violée dans le cimetière Westerbegraafplaats de Gand. Elle avait rendez-vous avec un ami, mais quatre autres jeunes les ont rejoints. Ils ont violé la victime tout en se prenant en photo et ont ensuite diffusé les images sur les réseaux sociaux. Quatre jours après son viol, la jeune fille s’est donné la mort.

Des faits graves

Après analyse des images, la police a arrêté les cinq agresseurs présumés, trois mineurs et deux majeurs. Ces deux derniers suspects, âgés de 18 et 19 ans, ont été placés sous mandat d’arrêt pour viol, attentat à la pudeur ainsi que la prise et la diffusion de photos susceptibles de constituer une atteinte à l’intégrité d’une personne.

Selon leur défense, le casier judiciaire des deux majeurs est vide. Me Steven De Canck a dès lors demandé la libération de son client sous conditions.

Les suspects n’étaient pas présents à l’audience car ils sont sous le coup d’une mise en quarantaine liée aux mesures sanitaires de lutte contre le coronavirus.

La chambre du conseil doit se prononcer sur un éventuel maintien en détention à l’issue de cette audience.

Toute personne ayant des idées suicidaires peut contacter la ligne d’écoute du Centre de Prévention du Suicide au 0800 32 123 (elle est anonyme, gratuite et disponible 24h/24). Plus d’infos sur www.preventionsuicide.be.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par LAMBOTTE Jean-Pierre, mercredi 2 juin 2021, 14:11

    Voilà la raison pour laquelle j'estime qu'il faudrait cantonner le rôle des avocats à des affaires de conflit d'intérêt et JAMAIS PLUS à des affaires relevant d'atteintes à des lois. Je n'ai jamais eu confiance en ces "docteurs en droit" qui jouent un rôle de plus en plus néfaste dans notre société. On enquête sur ces faits, mais on ne défend pas leurs auteurs a priori. Nos lois sont toutes mal faites: elles doivent être claires, non susceptibles d'interprétation, et automatiques dans l'application des peines, sans possibilité de se défendre quand on est en tort. Certains appellent cela de la justice expéditive, mais c'est pourtant la SEULE valable.

  • Posté par Zanzi Mauro, mercredi 2 juin 2021, 13:14

    Pour prévenir ces violences, il est urgent de prendre conscience des dangers de la « culture du porno » sur nos jeunes : dès l'enfance ils ont déjà commencé à parcourir des sites pornographiques en ligne sans aucun filtre. Alors ils grandissent convaincus que les femmes sont des objets de plaisir à utiliser à leur guise. Ne fermons pas les yeux !

  • Posté par El Pasajero , mercredi 2 juin 2021, 12:12

    "Selon leur défense, le casier judiciaire des deux majeurs est vide. Me Steven De Canck a dès lors demandé la libération de son client sous conditions." Waow. Cela s'appelle un "estompement de la norme". Depuis quand un casier vierge atténue un crime de cet ordre? Je ne sais pas ce qu'on enseigne en droit mais il y a selon moi une perte des valeurs humaines! À vomir.

  • Posté par Baillieux Claude, mercredi 2 juin 2021, 12:06

    UN COMBLE

Plus de commentaires

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko