La demande en énergie devrait se rétablir complètement en 2021, selon l'AIE

Les investissements mondiaux en énergie devraient augmenter en 2021, de près de 10% sur base annuelle à 1,9 billion de dollars, selon les estimations. Ils atteindraient ainsi presque le niveau d'avant la crise sanitaire.

L'AIE estime que cette année, 530 milliards de dollars seront consacrés à la création de nouvelles capacités de production. Environ 70% de ces investissements seront dédiés à l'énergie renouvelable. Les dépenses visant à une transition pour une énergie plus propre doivent augmenter beaucoup plus rapidement pour atteindre les objectifs climatiques, avertit l'agence internationale.

L'AIE a récemment insisté sur le fait que des choix énergétiques radicaux devaient être posés afin d'atteindre les objectifs de Paris, tels que l'abandon du développement de nouveaux gisements de pétrole et de gaz. Il ne faudrait plus non plus investir dans des centrales au charbon sans captage et stockage des émissions de CO2.

En 2050, près de 90% de la demande mondiale en énergie devra provenir de sources renouvelables, tels que l'énergie solaire ou éolienne. Le reste pourra être fourni par les centrales nucléaires, selon l'AIE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous