Chute d’un téléphérique en Italie: la justice examine des vidéos tournées entre 2014 et 2018

Le téléphérique qui a chuté dans le vide dimanche 23 mai 2021 à Stresa, dans le Nord de l’Italie, a fait 14 morts. - EPA
Le téléphérique qui a chuté dans le vide dimanche 23 mai 2021 à Stresa, dans le Nord de l’Italie, a fait 14 morts. - EPA

Le parquet qui enquête sur le tragique accident d’un téléphérique dans le Nord de l’Italie examinait mercredi des vidéos, tournées entre 2014 et 2018 et qui pourraient documenter la présence anormale d’un dispositif désactivant le frein d’urgence.

La chute d’une cabine de téléphérique le dimanche 23 mai, après la rupture d’un câble, a fait 14 morts dont cinq Israéliens et un blessé grave à Stresa, une station balnéaire du Piémont sur les rives du lac Majeur. Des responsables de la société gérant le téléphérique sont soupçonnés d’avoir désactivé volontairement le frein d’urgence, grâce à un dispositif spécial appelé «fourchette», pour ne pas interrompre le service.

Le travail d’un Suisse, un passionné de téléphériques

Des images tournées entre 2014 et 2018 à Stresa par le Suisse Michael Meier, un passionné de téléphériques qui a travaillé pendant des années dans le secteur, ont été diffusées mardi soir dans une émission de la chaîne allemande ZDF qui les a transmises à la justice italienne.

La procureure italienne de Verbania - petite ville voisine de Stresa - en charge de l’enquête, Olimpia Bossi, a confirmé dans la foulée aux médias italiens les avoir en main, sans avoir encore évalué ces nouveaux documents.

Après le tragique accident en Italie, le vidéaste suisse a réexaminé de près ses archives, fruit de plusieurs voyages à bord du téléphérique de Stresa.

«J’ai remarqué que l’on pouvait déjà voir sur les photos ces fourchettes dont les médias italiens ont parlé. Les fourchettes étaient déjà utilisées en 2014 en présence de personnes dans la cabine», a-t-il déclaré à ZDF qui indique pour sa part qu’elles sont parfaitement visibles sur les images tournées.

Le Suisse a également pris des images le 9 juin 2018 documentant la présence de ce dispositif de blocage des freins d’urgence, indique ZDF.

Prisé des touristes, le téléphérique de Stresa relie en 20 minutes ce petit village au mont Mottarone qui offre une vue spectaculaire sur le lac Majeur et les Alpes.

En 2014, le téléphérique avait été fermé pour une restructuration qui a duré jusqu’en août 2016, selon les enquêteurs cités par l’agence de presse italienne Agi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous