Accueil Sports Cyclisme Route

Tour de Belgique: un parcours très varié pour la 90e édition de l’épreuve

Le Tour de Belgique est mieux connu sous le nom Baloise Belgium Tour.

Temps de lecture: 2 min

La 90e édition du Baloise Belgium Tour (2.Pro), anciennement appelé le Tour de Belgique, a été présentée virtuellement mercredi. Le départ sera donné le 9 juin à Beveren, en Flandre orientale. La course par étapes, qui n’avait pu se tenir l’an dernier en raison de la pandémie de coronavirus, se terminera à Beringen dans le Limbourg le dimanche 13 juin. Neuf équipes WorldTour (Deceuninck-Quick Step, Lotto Soudal, Jumbo-Visma, Bora-Hansgrohe, Trek-Segafredo, Team DSM, Qhubeka-Assos, Intermarché Wanty Gobert et Israel Start-up Nation) seront de la partie.

« Une fois de plus, nous pouvons proposer aux coureurs un programme très varié. La première étape partira le 9 juin de Beveren pour se diriger vers Maarkedal, au coeur des Ardennes flamandes. Avec les ascensions du Fortstraat (côté Taaienberg), de l’Ellestraat et du Berg ten Houte – toutes situées lors des circuits locaux – les puncheurs disposeront d’une occasion rêvée de prendre le pouvoir. Le lendemain, le Tour se rendra à la côte, avec au programme un contre-la-montre individuel de 11,2 km à Knokke-Heist. Le vent pourra jouer un rôle important » explique Ludo Dierckxsens, qui a participé au tracé de la course.

« Le vendredi 11 juin, le peloton retrouve une étape en ligne de Gingelom (dans le Limbourg, près de Saint-Trond) à Scherpenheuvel-Zichem (dans le Brabant flamand). Selon moi, cette étape est faite pour les coureurs rapides du peloton. L’étape reine partira le samedi et arrivera à Hamoir, dans la province de Liège. Les coureurs devront se farcir neuf ascensions, dont la Côte d’Ereffe, le mythique Mur de Huy et, dans la dernière ligne droite, Les Kimones. Je pense qu’après cette étape, le classement général aura pris sa forme définitive. La dernière étape, le dimanche 13 juin, conduira les coureurs de Turnhout à Beringen, où un sprint final royal pourrait les attendre sur le site de be-MINE. » ajoute Ludo Dierckxsens.

En 2019, la dernière édition en date de cette course avait vu s’imposer Remco Evenepoel, qui avait devancé Victor Campenaerts et Tim Wellens.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb