Vaccination des Diables rouges: les explications de Marc Van Ranst

Vaccination des Diables rouges: les explications de Marc Van Ranst
Dominique Duchesnes

Les Diables rouges ont pu se faire vacciner contre le coronavirus lundi lors de la première journée de préparation en vue de l’Euro (du 11 juin au 11 juillet). Certains joueurs du groupe ont reçu le vaccin, mais pas tout le monde. Cette nouvelle a provoqué une vague de critiques ces dernières 24 heures. L’entraîneur des Diables rouges, Roberto Martinez, a tenté de désamorcer la situation mercredi lors de sa conférence de presse. Il a notamment estimé que l’affaire avait pris des proportions démesurées.

« Nous avons opté pour une solution pragmatique », assure de son côté Marc Van Ranst au Nieuwsblad, qui a conseillé l’Union belge de football. « Nous savons que les joueurs avec des anticorps n’ont que peu de chance d’être infectés dans les semaines à venir. D’autant plus que l’équipe va passer le mois à venir dans une bulle fermée. »

« Que les choses soient claires, tout le monde sera vacciné, poursuit Marc Van Ranst. Néanmoins ce n’est pas l’idéal pour les athlètes de haut niveau d’être vaccinés lorsqu’ils doivent être performants. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Guillaume Raedts

    Diables rouges

    Roberto Martinez: «Quand vous gagnez un match, vous grandissez»

  • Les Diables se sont entraînés à Tubize avant de s’envoler pour la Russie. @News

    Par Frédéric Larsimont

    Euro 2020

    Un objectif pour les Diables rouges: gagner sans calculer

  • @AFP

    Par Philippe Dewitte

    Euro 2020

    Euro 2020: faut-il sauver le soldat Benzema?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous