Accueil

Malgré la jurisprudence, les «notes absorbantes» n’ont pas disparu

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Octobre 2018. Le Conseil d’Etat sanctionne pour la première fois les « notes absorbantes ». Il statue que le législateur du décret Paysage n’a « nullement autorisé la possibilité d’un alignement de la moyenne sur la note d’échec la plus basse obtenue par l’étudiant à une des activités d’apprentissage de l’unité d’enseignement. » Il est, en effet, fréquent que des unités d’enseignement (UE) se décomposent en activités d’apprentissages (AA) donnant lieu chacune à une certaine cotation. Avant ce cas de jurisprudence, l’enseignant pouvait à son gré appliquer la note la plus basse en cas d’échec à l’une des activités d’apprentissage, et ce malgré une moyenne générale supérieure à 10/20.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs