Accueil Monde Proche-Orient

Israël: Naftali Bennett, un Binyamin Netanyahou sous stéroïdes

Le Parlement israélien a voté dimanche soir la confiance au gouvernement du nouveau Premier ministre Naftali Bennett, qui succède à Benjamin Netanyahu, au pouvoir depuis 12 ans. Encore plus à droite que lui, il a fini par s’affranchir de son mentor.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Naftali Bennett s’est définitivement affranchi. Pendant des années, il est resté dans l’ombre de Binyamin Netanyahou. Aujourd’hui, l’élève a détrôné le maître : le Parlement israélien a voté dimanche soir la confiance au gouvernement du nouveau Premier ministre Naftali Bennett. Encore plus à droite que son prédécesseur, le faucon a réussi l’exploit de faire tomber l’indétrônable « Bibi » de son poste.

Sur les 119 députés (sur 120 au Parlement), 60 ont voté en faveur de la nouvelle coalition, qui va de la droite à la gauche, en passant par l’appui d’un parti arabe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Le Cathare, jeudi 3 juin 2021, 13:40

    Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi il est impossible de critiquer l'état d'Israel sans se faire automatiquement traiter d'antisémite ?

  • Posté par GOLDBERG jean-christophe, jeudi 3 juin 2021, 20:43

    Ah bon ?! Il s'agit d'un gouvernement de facho. On va voir si je me fais traiter d'antisémite....

  • Posté par Kabbedijk Irène, jeudi 3 juin 2021, 13:29

    De Charybde en Scylla?

  • Posté par Ritiere Daniel, jeudi 3 juin 2021, 12:10

    Tant que l'humanité mettra des gens pareils à la tête des pays nous vivrons en guerre. Combien de siècles encore faudra t'il ?

  • Posté par RENARD Michaël, jeudi 3 juin 2021, 12:03

    Pour un peuple qui se déclare le "Peuple élu de Dieu", on constate que la nature humaine et ses dérives ont encore un "bel" avenir.

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs