Accueil Médias

«Le Soir» évolue, l’expérience des abonnés aussi

En développant une stratégie numérique innovante, « Le Soir » veut poursuivre, de manière durable, sa conquête de nouveaux abonnés.

Temps de lecture: 4 min

Depuis ce jeudi, « Le Soir » propose à ses abonnés une nouvelle expérience de lecture numérique avec une nouvelle « Une », accessible sur mobile et ordinateur via plus.lesoir.be. Ce n’est qu’une des grandes étapes visibles pour les lecteurs d’un projet global dont la genèse remonte à près de deux ans, et qui est encore appelé à se déployer bien davantage dans les prochains mois : l’évolution des produits numériques, dans un secteur en pleine transformation… depuis 20 ans. Au cours des derniers mois, de nouveaux types d’abonnement (Start, Premium avec la possibilité de partager son accès aux contenus avec quatre membres de sa famille…) ont déjà vu le jour et une nouvelle offre de newsletters thématiques (Mon argent, planète, immobilier, sélection de la rédaction…) a été mise en place.

En développant une stratégie numérique innovante, « Le Soir » veut poursuivre, de manière durable, sa conquête de nouveaux abonnés, qui lui a permis de devenir, en 2020, le premier éditeur en nombre d’abonnés dans la presse francophone belge. Dans un contexte de crise sanitaire qui a accéléré la numérisation de tous les pans de la société, une étude approfondie de l’offre numérique du « Soir » nous a permis de mieux comprendre les attentes des lecteurs.

Un coup de fraîcheur de la « Une » (qui n’avait plus été profondément revue graphiquement depuis 5 ans) s’est imposé, tout comme une nouvelle façon de présenter les contenus afin de refléter de manière optimale le projet rédactionnel du « Soir » – qui a évolué au cours des dernières années pour se porter davantage vers une sélection plus forte, plus axée sur le décryptage, le débat, l’opinion, la connaissance et l’investigation. Ainsi, la « Une » devient le véritable nouveau carrefour de tous les contenus de la rédaction. Le premier écran, dédié aux articles « A la Une », offre une animation plus dynamique et plus équilibrée entre le suivi de l’actualité en temps réel, avec notamment un « fil info » enrichi et consultable depuis la page d’accueil sur mobile, et les analyses, reportages et grands entretiens pour aller plus en profondeur d’un sujet.

Ensuite, la « Une » accordera une visibilité améliorée pour les contenus d’une dizaine de rubriques (Opinions, Politique, Société, Monde, Culture, Sports, Ma Santé, Planète…). Les sections « Léna » (qui reprend tout au long de la semaine des articles issus du meilleur du journalisme européen) et « Repensons notre quotidien » (des infos positives, bons plans, solutions qui peuvent changer votre quotidien) sont très appréciées par les lecteurs et bénéficient, dès lors, d’une accessibilité permanente. En outre, la nouvelle navigation du menu permettra aux abonnés de mieux se situer dans leur lecture ou de se rendre directement vers une rubrique précise. Cette nouvelle « Une », qui se veut plus moderne, aérée et audacieuse, crée un univers graphique plus cohérent pour « Le Soir », entre le journal papier et les produits numériques. Découvrez ce qui change ICI.

Un site unique à l’automne

Avec près de 3 millions de visites chaque mois, l’application du « Soir », disponible sur Android et dans l’App Store, évoluera dans la même direction dans les prochains mois. Et, à l’automne, « Le Soir » franchira une nouvelle étape importante, fusionnant ses sites (lesoir.be et Le Soir+) sous une seule marque (« Le Soir »), renforçant le modèle freemium (des contenus en accès libre et d’autres réservés aux abonnés) dans lequel il s’est inscrit au cours de la dernière décennie. Produire une information de qualité et indépendante, avec plus de 100 journalistes, a un coût. Cette stratégie hybride permet de transposer sur le numérique le modèle économique sur lequel « Le Soir » s’est reposé avec succès au cours du dernier siècle, via des revenus issus de la diffusion (ventes au numéro et abonnements) et de la publicité.

Face aux Gafa, « Le Soir » doit s’appuyer sur ses atouts pour proposer un nouveau contexte qualitatif à ses lecteurs et annonceurs. A l’avenir, tous les lecteurs de la marque seront confrontés à une identité unique sur tous les supports. Mieux exposer les contenus doit convaincre chacun – qui pourra toujours suivre l’actualité en temps réel en accès libre – de rejoindre la communauté des abonnés, tandis que les annonceurs pourront toucher une audience large et qualitative.

Avec la refonte des produits numériques, l’ambition affichée à tous les étages est claire : meilleure mise en avant de la richesse des contenus de la rédaction avec un graphisme amélioré, meilleure expérience de lecture grâce à des articles toujours plus et mieux enrichis (infographie, photos, vidéos, podcast…) et le développement de nouvelles fonctionnalités (nouveau journal numérique, personnaliser sa « Une », enregistrer ses articles pour les lire plus tard sur le support de son choix, commentaires…). A suivre…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Koh-Lanta: entre guerre des chefs et guerre des sexes

L’alliance féminine de Koh-Lanta est perçue comme sexiste par des candidats masculins qui n’hésitent pourtant pas à jouer la carte de la « solidarité masculine ». Les stratégies femmes/hommes sont-elles le reflet bronzé, musclé et à l’eau salée des rapports de genre de notre société ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag