Un lumineux loft à 875.000 euros mis en vente à Bruxelles

Un lumineux loft à 875.000 euros mis en vente à Bruxelles

Ce spacieux loft de plus de 420 m2 est situé en plein cœur de Bruxelles, dans le quartier Dansaert. Il est particulier à plusieurs égards car il se situe dans une ancienne brasserie du 19e siècle et est composé d’un unique plateau ouvert. Celui-ci offre beaucoup de potentiel et pourra être aménagé selon les souhaits des acquéreurs. Il n’y a cependant pas besoin de prévoir de gros travaux, car l’ensemble du bâtiment a été rénové et le loft est déjà équipé de tous les raccordements. À vos projets !

1

Situation

Le bâtiment qui accueille le loft est situé à Bruxelles, dans la zone du quartier Dansaert. La rue est principalement résidentielle et l’arrière du bâtiment est bordé par un jardin commun. On trouve dans les rues alentours plusieurs commerces, services et établissements horeca accessibles en moins de cinq minutes à pied. Il faut compter une dizaine de minutes de marche pour rejoindre l’hyper centre de Bruxelles. De nombreux arrêts de bus, métro et trams sont également accessibles en maximum dix minutes à pied depuis l’immeuble. Ce dernier dispose d’une cour intérieure et de garages.

2

État général

Le loft est implanté dans une ancienne brasserie construite au milieu du 19e siècle. Ce bâtiment est riche en histoire et a conservé son architecture industrielle typique de l’époque, bien qu’il ait été entièrement rénové et divisé en appartements. On y retrouve des murs de brique, ou encore des pilastres et plafonds d’origine à l’intérieur. Le loft en lui-même est brut, c’est-à-dire que son espace devra être aménagé et qu’il faudra notamment prévoir l’installation des sanitaires, de la cuisine, etc. Il ne reste toutefois qu’à laisser libre cours à son imagination car les raccordements (eau, gaz, électricité…) sont déjà prévus et les travaux de rénovation/isolation ont déjà été réalisés. Il faut également noter que l’immeuble est équipé de vidéosurveillance et d’un ascenseur.

3

Disposition

Le loft se trouve au troisième étage de cette petite copropriété composée de six appartements et trois bureaux. Il se présente actuellement sous la forme d’un vaste plateau ouvert, auquel est attenante une plus petite pièce séparée. Le plateau est illuminé par de nombreuses fenêtres sur trois côtés, et est prolongé à l’arrière par une terrasse en longueur donnant sur le jardin commun et l’îlot résidentiel situé derrière le bâtiment. L’espace est aussi agrémenté de pilastres en fonte qui permettent d’organiser cette grande superficie. On peut envisager d’y installer plusieurs chambres et salles d’eau, mais l’agencement est totalement libre. Le loft est complété par une grande cave et par la possibilité d’acquérir un garage en option.

4

Prix

Ce loft est affiché à la vente à 875.000 euros. Tous les raccordements techniques et les arrivées sont disponibles, il ne reste plus qu’à aménager l’intérieur selon les goûts et les projets du futur propriétaire. Il est possible d’acquérir aussi un garage moyennant un supplément de 30.000 euros.

Adresse : Quartier Dansaert, Bruxelles

Surface habitable : +/- 420 m2

Chambres : /

Salles d’eau : /

WC : /

Cave : oui

Jardin : commun + terrasse privative

État : rénové

Garage : oui, en option (30.000 euros)

PEB : C

Agence : Sotheby’s International Realty – www.sothebysrealty.be

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Cette année, les épreuves du CEB seront organisées du jeudi 17 au mardi 22 juin.

    CEB 2021: tout savoir sur les épreuves externes

  2. Se séparer, c’est s’appauvrir. Et il arrive que des parents se battent pour s’appauvrir le moins possible...

    Un calculateur unique pour les contributions alimentaires

  3. Le président des Etats-Unis Joe Biden (ici avec Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan) a salué «un jour incroyablement productif».

    Sommet de l’Otan: Joe Biden rallie les Alliés contre l’expansion de la Chine et les attaques de la Russie

La chronique
  • La chronique «Comme on nous parle»: Sage! Assis! Couché!

    C’est Christine, dans les années 80. Sa filleule est en vacances chez elle, pour quelques jours. Elle a 10 ans et toute petite soit-elle, elle comprend bien que quelque chose ne tourne pas rond dans cette maison. Christine, à table, tout le monde lui parle mal : son mari, ses enfants, tout le monde la rabroue, tout le monde l’humilie, tout le temps. Elle laisse faire, hausse les épaules, sourit, soupire, lève les yeux au ciel et lance des clins d’œil à sa filleule médusée.

    La petite a grandi et Christine n’est plus là pour lui répondre : « Mais pourquoi tu ne disais rien ? Pourquoi tu minimisais ? Pourquoi tu acceptais qu’ils te traitent de “triple conne” en rigolant ? Pour ne pas jeter un froid, casser l’ambiance, rompre cette harmonie maléfique qu’un grand coup de poing sur la table aurait fait basculer dans quelque chose d’inédit, qui t’aurait fait encore plus peur ? »

    Il y a des gens à qui on parle comme à des chiens. Sur qui on crie. A qui on donne des ordres en oubliant le mot magique....

    Lire la suite

  • Une dette commune, cadeau ou fardeau à la «prochaine génération»

    Le moment est assez historique, même s’il ne réunira probablement pas le monde en terrasse comme une victoire des Diables. L’UE va contracter une première partie de sa dette commune de 807 milliards d’euros. Cette espèce de très large crédit à la consommation pour financer la relance liera les Européens pour trente ans. Et dire qu’il y a un an encore, peu de personnes y croyaient.

    Evidemment, cette avancée tient surtout au fait que les économies du bloc sont si entremêlées que ne pas soutenir les...

    Lire la suite