Steven Van Gucht sur les rassemblements en sphère privée: «Il est encore trop tôt»

Steven Van Gucht sur les rassemblements en sphère privée: «Il est encore trop tôt»
Photo News

Il y a eu en moyenne 80,3 nouvelles admissions à l’hôpital par jour de personnes positives au Sars-CoV-2 entre le 27 mai et le 2 juin, soit une baisse de 24 % par rapport à la période de référence précédente. Par ailleurs, 1.122 patients sont à l’hôpital, souffrant de covid, dont 377 en soins intensifs, selon les derniers chiffres publiés jeudi matin par l’Institut de santé publique Sciensano. Une baisse des indicateurs « plus rapide que prévu », selon Steven Van Gucht, interviewé par nos confrères de Het Laatste Nieuws.

Si pour le virologue les assouplissements prévus le 9 juin ne devraient pas inverser cette tendance, il est encore trop tôt pour les gros rassemblements en sphère privée. « Inviter trop de personnes chez vous sans distance peut aboutir à un terrain de reproduction potentiel du virus. Inviter 50 personnes dans votre jardin est encore trop tôt. Il ne faut pas désespérer, ce sera possible, mais seulement dans quelques semaines. »

Pour les voyages, qui risquent de devenir « un casse-tête compliqué » il insiste sur la vaccination : « D’un point de vue purement virologique, vous avez besoin des deux doses, également si vous voulez voyager. Une seule dose n’est qu’une demi-vaccination. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous