Accueil Opinions

Webinar Re-Bel: Ah, l’unité de commandement…

« Un bateau ne prend pas la mer avec neuf capitaines », disait Maggie De Block. Un seul capitaine, au moins de temps en temps, ce serait mieux ? Débat ce mardi.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 2 min

Experts, hommes et femmes politiques, observateurs, citoyens : ils l’ont quasi tous dit ou pensé lors de la gestion belge de cette pandémie : ça part dans tous les sens, il faut une unité de commandement. Maggie De Block, l’ex-ministre de la Santé, l’a pointé du doigt lors de sa comparution à la commission parlementaire en désignant les (à son avis) trop nombreux ministres de la Santé : « Un bateau ne prend pas la mer avec 9 capitaines. » Erika Vlieghe, la cheffe du Gems, le groupe d’experts conseils du gouvernement, a utilisé un terme encore plus cru en évoquant les « killing fields » belges, soit cet entrelacs et mélanges de compétences à différents niveaux de pouvoir qui auraient empêché de donner des impulsions cohérentes et rapides.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 7 juin 2021, 14:16

    Le lent "détricotage" de la Belgique unitaire; de "réformes" en "réformes" ... n'a été qu'une succession d'erreurs à visée purement partisanes et politiques. Chacune des réformes ayant cherché a corriger les manquements de la précédente ... en s'enfonçant encore plus dans la mauvaise voie : "... perseverare diabolicus est" ! Ce qui démontre - une fois de plus - que la "pensée" doit être précurseur aux "actes" et non l'inverse : Un "Etat Fédéral" aurait d'abord dû être "Pensé" ; "Réfléchi" ; "Raisonné" ... en dehors de tout contexte extrémiste; passionnel et partisan ... comme ce qui s'est passé . Quant a rattraper la sauce maintenant ... c'est quasi mission impossible ... avec des rustines à gauche pour boucher la fuite à droite ... et avec chaque clan désireux de se "servir sur la bête" ou de prendre le plus "beau morceau" ! Bonne chance DUCON !

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 7 juin 2021, 17:07

    "perseverare diabolicum est"

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs