Accueil Société

Coronavirus: cinq questions pour tout savoir sur les détecteurs CO2

Après les salons de coiffure, ces petits appareils vont désormais faire partie du décor des restaurants, des bars et des salles de fitness notamment. Où les trouver ? A quel prix ? Petit tour de ce marché de niche (pour l’instant).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Voici un nouvel outil qui devrait rapidement faire partie de notre vocabulaire « covid ». Les capteurs de CO2, qu’on appelle aussi détecteurs CO2, compteurs CO2 ou moniteurs CO2, ont été intégrés à la stratégie de déconfinement. Leur utilité : ils mesurent la concentration de dioxyde de carbone dans l’air, donnant ainsi une bonne indication sur la concentration d’aérosols dans la pièce (qui peuvent contenir du virus) et sur le besoin de renouvellement de l’air.

Selon la volonté du gouvernement, toute une série de lieux vont devoir s’équiper pour pouvoir rouvrir : les établissements horeca bien sûr, on en a beaucoup parlé, mais aussi les salles de fitness par exemple. Les coiffeurs ou esthéticiennes ont déjà dû acquérir ces petits boîtiers blancs.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Wilmet Muriel , dimanche 6 juin 2021, 12:26

    A qui profitent tous ses investissements? Pas sur non plus qu'ils soient la panacée contre les virus. Alors que bon nombre d'indépendants avaient déjà adapté leurs entreprises ou commerces en respectant scrupuleusement les règles et mesures déjà imposées lors de la première vague du corona, cela n'a pas empêché qu'ils doivent fermer leurs établissements pendant de nombreux mois! Je pense que "certains" n'ont aucun scrupule à exploiter la situation.

  • Posté par Gilot Ivan, dimanche 6 juin 2021, 12:00

    Paranoïa !! Le covid n'atteint que les personnes fragilisées : Donc, les personnes âgées, malades, en surpoids, etc  : Des plus jeunes sont touchées aussi, parce que nous devenons trop sensibles des muqueuses ; nous sommes trop renfermés dans nos habitations, nos voitures, etc. Le même phénomène se présente avec le pollen ; de plus en plus de personnes sont touchées : Ce n'est pas le pollen qui devient plus virulent. Il faut donc se renforcer préventivement ; si possible de façon naturelle ; c'est ce que j'explique ci-dessous ;  eau de mer à 30 gr de sel par litre vaporisée dans les narines et de l'ail frais non cuit pour les poumons ; tous les jours entre autres ; à votre santé .... https://sites.google.com/view/philosophie-art-de-vivre/vaccins-et-covid

  • Posté par Legarou Marcel, jeudi 3 juin 2021, 19:41

    Quel gaspillage de fric et de ressources ! Des logiciels mal fichus en pagaille, des masques de carnaval par charters et paquebots et maintenant des detecteurs qui ne detectent pas grand chose, alibi et depense incontournables pour oser braver un virus et ses grands prêtres Pas de doute ça a bien lobbiyé en coulisse

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs