Accueil Sports Football Diables rouges

Un avertissement sans frais pour les Diables bis

En l’absence d’une grande majorité de titulaires, l’équipe B s’est progressivement engluée dans un match qui a fini par lui échapper à moitié, en concédant une égalisation grecque pas forcément volée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le retour des Diables au stade Roi-Baudouin après cinq matches d’absence aurait pu s’effectuer avec un nombre minimal de supporters. L’Union belge avait en effet rentré un plan pour effectuer une phase test qui aurait servi de base de travail pour toute une série de grands événements à venir (matches, concerts, festivals, etc.) mais le Fédéral ne l’a pas entendu de cette oreille. Ou du moins a-t-il placé l’Union belge dans une position de refus pratiquement automatique à partir du moment où celle-ci était censée supporters les frais de l’opération, notamment en matière de testing. Ils auraient pu être 10.000, 8.000 ou même 600 selon les hypothèses de travail émises. Ils ne furent au total qu’une poignée, résumée aux membres des deux délégations officielles et à la cinquantaine de journalistes accrédités. Pour une soirée dans l’atmosphère feutrée d’un match de préparation qui ne restera pas dans les annales de l’équipe nationale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , vendredi 4 juin 2021, 7:52

    Je me suis presque endormi. S’ils jouent comme cela...

  • Posté par Weissenberg André, vendredi 4 juin 2021, 7:35

    Hazard 1 - 0 Lukaku ! Une fois de plus, les ratés (3 occasions galvaudées, dont il aurait suffi qu'une seule rentre pour mettre la Belgique à l'abri...) et les approximations (absence du rectangle, mal placé ou hors-jeu ...) de Romelu Lukaku coûtent la victoire à la Belgique. Martinez n'est pas non plus exempt de reproche: au lieu de faire rentrer deux formats de poche (Michy et Mertens) face aux grands défenseurs grecs à l'entame de la seconde prériode, on se serait plutôt attendu à voir Benteke gratifié d'au moins une mi-temps de jeu. Son agilité et ses qualités techniques supérieures à celles d'un RL dont on connaît les limitations, auraient ici pu faire merveille, dans une défense grecque souvent bousculée ... Perso, j'aurais fait jouer Benteke d'entrée de jeu et jel'aurais gardé jusqu'à la 60ème. De même, on aurait préféré voir Tielemans apparaître bien plus tôt que la 80ème sur le terrain pour reprendre en main l'entrejeu d'une équipe dont on avait ôté le flanc gauche offensif constitué de Carrasco et Hazard, qui avaient suffi, avec Meunier, à faire illusion le temps de la première période. La combinaison entre Tielemans et Praet (et Dendoncker reculant vers Mignolet ) n'a pas convaincu non plus, malgré le très bon match de Praet, au four et au moulin, alors qu'on connaît la puissance de la charnière Tielemans/Dendoncker. Enfin, Boyata au centre de la défense ne s'est pas révélé être une expérience concluante non plus. Boyata a apporté plus d'instabilité à ce poste, ce que Denayer n'a pas toujours été en mesure de rattraper. C'est tout particulièrement vrai en ce qui concerne les ballons grecs envoyés à répétition dans le dos de la défense belge, une fois que les Grecs eurent identifié cette faiblesse ... Dans l'ensemble, le trio Carrasco/Hazard/Meunier a permis de faire illusion en première mi-temps avec une vitesse et une verticalité suffisantes que pour exercer un pressing sur des Grecs facilement maîtrisés après les 10 premières minutes de flottement. Ces caractéristiques se sont perdues en seconde période, avec une équipe belge trop poussive, beaucoup trop lente, et surtout beaucoup trop latérale, ce qui a généré beaucoup de pertes de balles et de fautes et a permis aux Grecs de reprendre confiance et de reprendre pied dans le match.

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs