Un centre d'essais aérodynamiques verra le jour à Liège

Les nouvelles installations seront implantées à Liège et occuperont plus de 3.000 m2. Selon les initiateurs du projet, le centre permettra de valider des innovations de rupture pour relever les défis environnementaux du secteur aérien et constituera un laboratoire pour le monde industriel, les universités et les centres de recherche. Il sera capable de tester tous les types de compresseurs pour les nouvelles générations de moteurs d'avions civils et militaires.

La SRIW, la SFPI et Safran Aero Boosters investissent 50 millions d'euros pour la construction et l'exploitation de ce centre. "BeCOVER proposera une offre d'essais unique en Europe, de par ses capacités techniques hors normes, notamment un système de boucle d'air fermée, permettant de tester les turbomachines en conditions d'altitude et au sol", décrivent les partenaires. "Le centre d'essais permettra de renforcer et de développer à Liège, et plus largement en Wallonie et en Belgique, un savoir-faire indispensable au maintien de l'expertise belge dans le secteur de l'aérodynamique des compresseurs."

L'investissement dans BeCOVER doit générer des revenus mais aussi permettre aux industries et centres de recherches de conserver un avantage compétitif dans la révolution aéronautique qui se prépare, avec l'objectif d'atteindre la neutralité carbone, selon Olivier Vanderijst, président du comité de direction SRIW. "Le partenariat avec Safran amène une compétence industrielle utile à plusieurs secteurs, et consolide aussi une entreprise située en Wallonie qui irrigue un écosystème de sous-traitants de pointe."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Va-t-on construire un Legoland sur l’ancien site de Caterpillar
?

    Charleroi: le site de Caterpillar se cherche un avenir

  • d-20200122-3YF45A 2020-01-22 17:47:41

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Charleroi: une lente remontée pour la Ville Basse

  • Opération marketing sur le chantier ZIN: le nouveau béton «cradle to cradle» est coulé en direct et en grande pompe, avec Jean-Philippe Vroninks, le nouveau CEO de Befimmo, en première ligne.

    Par Brigitte De Wolf

    Immo

    Première coulée de béton circulaire

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous