Accueil Société

Geert Molenberghs met en garde avant le Codeco: «Nous sommes en quatrième position en Europe. Il faut rester prudent»

Les courbes baissent trop lentement selon l’expert, qui appelle à la prudence alors que de nouveaux assouplissements devraient être annoncés par le Codeco.

Temps de lecture: 2 min

Geert Molenberghs, biostatisticien à la KU Leuven, se réjouit de la baisse des indicateurs en Belgique mais reste néanmoins prudent avant le Codeco de ce vendredi. En effet, les ministres se réunissent cet après-midi pour préciser les assouplissements de cet été.

« Nous sommes en quatrième position en Europe. Il faut rester prudent », prévient l’expert interviewé par HLN.

Les indicateurs sont pourtant toujours à la baisse depuis plusieurs semaines. Comme le rappelait Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise, le cap fixé en novembre 2020 des 75 hospitalisations quotidiennes va même enfin être atteint. « Mais en Europe, seuls la Lituanie, les Pays-Bas et la Lettonie ont des chiffres plus élevés que nous. Nous nous améliorons, mais plus lentement que d’autres pays européens. Nous continuons à préconiser la plus grande prudence en matière de contacts. Ne pas trop se relâcher est donc le message scientifique ».

« Si on commence à faire beaucoup de fêtes où aucune règle n’est respectée, et où il y a beaucoup de personnes non vaccinées, ou partiellement vaccinées, il y a aura à nouveau une flambée. Dans un contexte où le variant indien se propage chez nous, ce n’est vraiment pas ce dont nous avons besoin… »

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Durieux Karine, vendredi 4 juin 2021, 14:09

    En regardant la situation des pays européens, on voit que 15 d'entre eux ont maintenant un taux de contaminations détectées inférieur à 100 par 100000 habitants sur 14 jours, taux qui avait donné lieu à bien des récriminations, lorsqu'il avait été évoqué par le gouvernement, certains estimant qu'il était "impossible à atteindre" et que l'objectif était de nous "maintenir dans une dictature sanitaire"... Quinze pays européens y sont, pourtant!

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 4 juin 2021, 12:58

    on est 4eme a cause de la "bulle" : règle stupide, unique au monde (même pas dans les pays totalitaires) qui a provoqué un effet négatif vu le non respect par la majorité

  • Posté par Durieux Karine, vendredi 4 juin 2021, 13:48

    Nous ne sommes pas le seul pays au monde à avoir limité le nombre de contacts, à certains endroits on a limité les "rassemblements" (parfois à 6 personnes en extérieur) ou le nombre de personnes que l'on pouvait inviter à la maison, ou le nombre de foyers que l'on pouvait rencontrer...si ces pays n'ont pas appelé cela "bulle", cela y ressemble fortement! Maintenant, vous avez raison, la bulle est peut-être incriminée, parce qu'on ne la ... respecte pas assez, comme les limitations de vitesse, causes d'accidents parce qu'on ne les respecte pas... D'autre part, quand vous parlez de "la majorité" des gens, il serait peut-être plus correct de parler de "la majorité des gens que je connais"...

  • Posté par Rambeaux Paul, vendredi 4 juin 2021, 13:24

    Pouvez-vous préciser votre pensée ? La bulle ayant selon vous provoqué un effet négatif, vous voulez donc dire que sans cela, nous serions premiers ? Ou alors être quatrième en Europe (alors que nous étions bons derniers en 2020) est un bon résultat obtenu "à cause de la bulle" (et dans ce cas, la bulle, c'est plutôt bien) ? Je n'arrive pas à comprendre... Par ailleurs, j'ai un autre problème de logique avec votre commentaire : vous dites que la règle de la bulle "a provoqué un effet négatif vu le non respect par la majorité". Pour un esprit simple comme le mien, une conclusion s'impose dans ce cas : c'est le non-respect qui est la cause, et pas la règle. Par exemple, si du jour au lendemain plus personne ne respecte les feux rouges, les accidents vont se multiplier. Et si je vous suis bien, ce sera à cause des feux rouges ? Excusez-moi, je suis un peu perdu...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko