Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: les jeunes face aux risques d’un «déni collectif»

A l’approche de la fin de cette année scolaire, l’association des psychiatres infanto-juvéniles francophones attire l’attention sur les risques encourus par les jeunes en cas de déni de leur besoin par la collectivité. Voici quelques recommandations de ces professionnels de la santé mentale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

L’APPIJF (Association Professionnelle des Psychiatres Infanto-Juvéniles Francophones) est extrêmement inquiète face à la situation actuelle. Les services de soins de santé mentale pour les adolescents et les jeunes majeurs sont totalement saturés, tant en ambulatoire qu’en milieu hospitalier. Les professionnels de la santé mentale doivent trier les patients, les jeunes et leurs familles n’ont plus accès aux soins dont ils ont besoin. Le phénomène est généralisé sur l’ensemble du territoire et d’une ampleur jamais vue.

Des alertes ont été lancées dès le mois de janvier. Des mesures de prévention ont été demandées, le renforcement de l’offre de soins individuel et exclusivement ambulatoire se révélant rapidement nettement insuffisant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Ask Just, dimanche 6 juin 2021, 19:07

    Et la section commentaire entièrement vide montre bien que le délit collectif est plus qu’une réalité. Hameau de par les vieux pour les vieux comme disait un récent édito d’un grand journal anglais

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 6 juin 2021, 20:53

    Ask Just : "Hameau" ? Vous voulez dire un "monde" je suppose. Ben, tirer des conclusions du manque de commentaires ce n'est pas fûte fûte...je dirais que les jeunes et les vieux ont profité du beau temps...certains en saccageant les abords de la citadelle de Liège lors d'une "fête", d'autres en allant se promener dans la nature. Puisque vous maîtrisez l'anglais, je vous avoue que je trouve le texte en question "exaggerated" ;)

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs