Rallye de Sardaigne: Ott Tanak maîtrise, Thierry Neuville s’accroche

@DR
@DR

Les deux spéciales de l’après-midi, ce qui représente 27,05 km contre le chrono, n’ont guère créé de surprises parmi les ténors engagés au rallye de Sardaigne. Ainsi, Tanak et Sordo ont profité de leurs positions idéales sur la route pour signer les meilleurs temps. Mais le pilote espagnol n’est pas à l’abri d’un retour d’Ogier dont la prestation, jusqu’ici, est parfaite.

A l’analyse des chronos signés par Thierry Neuville, il ne semble pas que les modifications de réglages apportées pendant la pause de midi, aient permis à notre compatriote de se sentir plus en confiance.

« Je pense pourtant que j’aurais pu signer un bon chrono dans la 6e spéciale », rectifiait le pilote de Saint-Vith. « Malheureusement, j’ai mal abordé une épingle très étroite. Je n’ai pas pu tourner la voiture comme je l’espérais pour l’engager dans une porte étroite. J’ai dû passer par le point mort puis j’ai réenclenché une vitesse. Ce qui m’a fait perdre quelques secondes. Sans cette erreur, je pense que je réalisais une très bonne spéciale. »

Alors que le soleil commence à décliner sur Alghero, les concurrents vont repartir pour les deux mêmes spéciales, ce qui clôturera cette première étape du rallye de Sardaigne.

Le classement après l’ES6 : 1. Tânak-Jarveoja (Hyundai i20) 1h05 : 53,2 ; 2. Sordo-Rozada (Hyuundai i20) à 25,3 sec ; 3. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) à 29,1 ; 4. NEUVILLE-WYDAEGHE (Hyundai i20) à 46,9 sec ; 5. Evans-Martin (Toyota Yaris) à 57,2 sec ; 6. Katsuta-Barritt (Toyota Yaris) à 1 : 09,3

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous