Marc Van Ranst sur les assouplissements: «Le gouvernement prend des risques»

Marc Van Ranst sur les assouplissements: «Le gouvernement prend des risques»

Les gouvernements prennent un risque", a déclaré le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven) après la réunion du Comité de consultation vendredi. "Si trop de mesures sont assouplies en même temps, il y a un risque que les choses aillent trop vite par rapport au nombre de vaccinations."

La poursuite de la tendance à la baisse des taux de contamination comme ces dernières semaines dépendra à nouveau largement du comportement des gens, a déclaré le virologue. " L'assouplissement et la vaccination sont deux piliers. Si les vaccinations sont plus nombreuses, il y aura moins d'infections. Mais si, dans le même temps, il y a un fort relâchement, les variants du virus peuvent à nouveau se propager davantage. Dans une certaine mesure, ces deux piliers se compensent, mais si la flexibilité est trop grande, le risque est que le nombre de vaccinations ne soit plus suffisant et que le virus ait à nouveau le champ libre. Les dix conseils mentionnés par Alexander De Croo en sont un exemple. Ce sont de bons conseils, mais ils ne seront efficaces que si les gens les suivent."

> Horeca, voyages, grands événements…: les décisions du Comité de concertation

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous