Magasins: ce qui change dès le 9 juin

Magasins: ce qui change dès le 9 juin

Le Moniteur belge a publié vendredi l’arrêté ministériel contenant les mesures sanitaires pour la première phase du « plan été » de déconfinement et d’assouplissement des mesures sanitaires décidé le 11 mai par les autorités, a annoncé la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden.

Ces mesures entreront en vigueur le mercredi 9 juin, a-t-elle indiqué dans un communiqué, expliquant que le projet a été peaufiné sur base de l’avis du Conseil d’État.

Les décisions prises ce vendredi lors du Comité de concertation sont également reprises dans l’arrêté ministériel qui vient d’être publié.

Ces mesures, qui portent sur les rassemblements, sur le secteur Horeca, les réceptions et les banquets, la présence d’un public lors d’événements, de représentations culturelles ou autres, de compétitions sportives, d’entraînements sportifs et de congrès, les cultes et les cérémonies, les activités sportives, les marchés et les attractions foraines ainsi que les manifestations notamment, s’appliqueront jusqu’au 30 juin prochain.

Magasins

L’arrêté précise notamment que l’interdiction générale de la vente de boissons alcoolisées entre 22h00 et 05h00 est levée.

Le texte stipule aussi qu’il est désormais autorisé de faire du shopping à deux (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis et les accompagnateurs de personnes ayant besoin d’une assistance). « Des groupes de plus de deux personnes sont autorisés pour autant que ces personnes fassent partie du même ménage », a souligné Mme Verlinden (CD&V).

Les magasins de nuit sont désormais autorisés à rester ouverts jusque 23h30. Enfin, il n’y a plus de limite de temps pour visiter les magasins et les prestataires de services.

Les entreprises, associations et services peuvent planifier des moments de retour pour les personnes qui y sont employées.

Ces moments de retour peuvent s’élever à maximum un jour ouvrable par semaine par personne. Par jour, un maximum de 20 % des personnes pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire, peuvent être présentes simultanément dans l’unité d’établissement, à l’exception des PME comptant moins de dix personnes employées, un maximum de cinq personnes pouvant être présentes dans l’unité d’établissement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous