Quarantaine: tout ce qui change le 1er juillet

Quarantaine: tout ce qui change le 1er juillet

A partir du 1er juillet, tous les citoyens européens pourront circuler au sein de l’Union européenne grâce au certificat covid numérique européen. Il servira à prouver que vous êtes vacciné, que votre test est négatif ou que vous êtes rétabli du coronavirus. Outre ce certificat qui permettra de voyager librement et de manière sûre pendant l’été, le Comité de concertation a fixé de nouvelles modalités concernant les quarantaines.

Deux scénarios envisageables :

En tant que ressortissant belge revenant d’un séjour à l’étranger en zone verte ou orange, la quarantaine ainsi que le test n’est plus obligatoire. Le retour d’une zone rouge implique une quarantaine sauf si vous disposez du certificat covid numérique européen attestant une vaccination complète d’au moins deux semaines, d’un test PCR négatif fait dans les 72 heurs ou d’un certificat de rétablissement. Enfin, si vous rentrez d’un pays à très haut risque, dans lequel le variant est préoccupant, vous êtes dans l’obligation de faire une quarantaine de 10 jours ainsi qu’un test PCR le premier et septième jour. Même en étant vacciné (deux doses) ou ayant fait un test PCR négatif avant de rentrer, la quarantaine reste d’application.

Vous n’êtes pas résident et vous revenez d’une zone verte ou orange, la quarantaine et le test ne sont pas obligatoires. De retour d’une zone rouge, vous ne devrez pas faire de quarantaine à condition d’avoir un certificat covid numérique européen attestant votre vaccination complète d’au moins deux semaines, un test PCR négatif fait dans les 72 heures ou d’un certificat de rétablissement. Si vous revenez d’un pays hors UE, vous devez impérativement être vacciné et ce, depuis deux semaines. Par ailleurs, votre vaccin doit être agréé par l’Union européenne. Vous devrez également passer un test le jour de votre arrivée. Si vous revenez d’une zone à très haut risque (variants préoccupants), une interdiction d’entrée sur le territoire est d’application pour les non-Belges qui ne résident pas en Belgique. Des exceptions impliquant une quarantaine obligatoire et deux tests sont possibles notamment pour les diplomates et le personnel de transport.

Le ministère des Affaires étrangères déconseille vivement les voyages en dehors de l’UE et invite chaque citoyen belge à évaluer les conditions de voyages en cas de voyage en dehors de la Belgique. En effet, les modalités varient fortement d’un pays à l’autre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous