Accueil Société

Les ados sont-ils libres de se faire vacciner ou doivent-ils se plier aux injonctions de leurs parents?

La Conférence interministérielle Santé a tranché ce samedi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après plusieurs reports, la Conférence interministérielle Santé a (enfin) tranché ce samedi. Les ministres de la Santé ont décidé d’ouvrir la vaccination contre le coronavirus aux 16-17 ans, le feu vert est donné au vaccin Pfizer.

La question de l’utilité de vacciner les jeunes est complexe. Il semble acquis que cela devrait permettre de diminuer la circulation du virus et d’atteindre plus rapidement l’immunité collective. Certains pédiatres estiment que la balance ne penche pas forcément en faveur des bénéfices pour les plus jeunes, moins susceptibles de faire une forme grave de la maladie. S’il est moins évident que pour leurs aînés, le bénéfice individuel n’en est pas pour autant inexistant, jugent a contrario plusieurs immunologistes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs