Accueil Société

Quel est l’intérêt de vacciner les jeunes?

La Conférence interministérielle Santé a tranché ce samedi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Après plusieurs reports, la Conférence interministérielle Santé a (enfin) tranché ce samedi. Les ministres de la Santé ont décidé d’ouvrir la vaccination contre le coronavirus aux 16-17 ans, le feu vert est donné au vaccin Pfizer.

La question de l’utilité de vacciner les jeunes est complexe. Il semble acquis que cela devrait permettre de diminuer la circulation du virus et d’atteindre plus rapidement l’immunité collective. Certains pédiatres estiment que la balance ne penche pas forcément en faveur des bénéfices pour les plus jeunes, moins susceptibles de faire une forme grave de la maladie. S’il est moins évident que pour leurs aînés, le bénéfice individuel n’en est pas pour autant inexistant, jugent a contrario plusieurs immunologistes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

89 Commentaires

  • Posté par Venero Cinthia, mardi 6 juillet 2021, 14:51

    Ou pas

  • Posté par Martin Roland, mardi 6 juillet 2021, 7:39

    Suite à la remontée des cas et plus spécialement ceux liés au variant delta, il y a quand même une bonne nouvelle: ce seront les antivax qui finiront par payer le plus lourd tribut.

  • Posté par Dedecker Nicolas, mardi 6 juillet 2021, 13:01

    @martin roland Quel bel humanisme Martin, se réjouir du potentiel malheur des gens… beurk, vous êtes dégoûtant

  • Posté par RC Peeters, lundi 7 juin 2021, 14:39

    Israël pourrait reculer sur la vaccination des enfants car l’immunité collective est atteinte. Le ministère de la Santé devrait se prononcer dans les prochains jours sur la question de la vaccination des personnes âgées de 15 à 12 ans Le directeur de l’Unité de prévention et de contrôle des infections à Sheba soutient que rien ne justifie la vaccination des enfants, alors que d’autres pensent le contraire. Bonne nouvelle: une maladie COVID-19 légère induit une protection durable des anticorps – Les personnes qui ont eu une maladie bénigne développent des cellules productrices d’anticorps qui peuvent durer toute leur vie (étude publiée dans le journal Nature) Des mois après s'être remis de cas bénins de COVID-19, les gens ont toujours des cellules immunitaires dans leur corps qui produisent des anticorps contre le virus qui cause le COVID-19, selon une étude menée par des chercheurs de la Washington University School of Medicine à St. Louis. De telles cellules pourraient persister toute une vie, produisant des anticorps tout le temps. https://medicine.wustl.edu/news/good-news-mild-covid-19-induces-lasting-antibody-protection/ et un site crée avec scientifiques, médecins, professeurs… des gens de bonne volonté : https://bonsens.info/news/

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 8 juin 2021, 8:41

    "RC Peeters", si en Israël un débat se fait jour entre certains spécialistes qui s'interrogent sur l'utilité d'une vaccination des "très jeunes", et d'autres spécialistes qui pensent qu'une telle vaccination reste très intéressante, c'est d'abord et avant tout parce que, dans ce pays, une immunité de groupe semble avoir été atteinte vu la proportion très importante d'adultes vaccinés complètement, auxquels s'ajoutent les personnes qui ont été atteint par la maladie et sont eux aussi protégés (pour une durée encore indéterminée, les études de suivi continuent, comme pour les gens ayant reçu le vaccin d'ailleurs). De plus, des études sérologiques semblent montrer qu'une large proportion de jeunes (21% des 0-15 ans) ont été infectés par le Covid-19, et cette proportion est encore plus importante pour certains groupes (30% des 12-15 ans). [https://www.jpost.com/health-science/israel-has-covid-19-herd-immunity-why-vaccinate-kids-analysis-670352]. Enfin, pour beaucoup de spécialistes (immunologistes et pédiatres), la vaccination des "très jeunes" peut apporter un plus important pour une partie d'entre eux, qui risquent de faire malgré tout des "formes graves éventuelles". [https://www.nytimes.com/2021/06/04/health/coronavirus-teenagers-hospitalizations.html].

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs