L’Union belge a enregistré 6 millions de pertes en 2020

Belga
Belga

L’Union belge de football (URBSFA), qui a présenté son bilan financier samedi lors de son assemblée générale, a annoncé avoir enregistré une perte de 6 millions d’euros en 2020, marquée par la pandémie de coronavirus, alors qu’elle avait prévu de réaliser un bénéfice d’environ 1 million d’euros.

« La pandémie a lourdement touché quasiment tous les clubs de football belges. L’URBSFA et ses deux ailes, l’ACFF et Voetbal Vlaanderen, n’ont pas échappé non plus aux répercussions de la crise sanitaire et ont enregistré 22 millions d’euros de revenus en moins par rapport aux prévisions budgétaires », indique la fédération dans un communiqué. « Les revenus commerciaux des sponsors et des médias, qui avaient été revus à la hausse, ont hélas été réduits à néant en raison de la perte de revenus sur les matches des Diables Rouges et des Red Flames ainsi qu’en raison du report de l’Euro 2020.

Une perte qui a été limitée

Disposant de réserves, l’Union belge a pu prendre des mesures de soutien aux clubs. « Le conseil d’administration a exempté partiellement tous les clubs du paiement de leurs cotisations fédérales et primes d’assurance (5 mois sur les 9), ce qui équivaut à un soutien d’un montant de 3,8 millions, et ce, surtout pour les clubs amateurs », précise l’URBSFA. « Les clubs professionnels ont reçu leurs remboursements plus rapidement pour un montant total de 2,3 millions et ont bénéficié de l’exemption du paiement des taxes fédérales sur les abonnements et les business seats. Nous avons également décidé de prolonger partiellement ces mesures de soutien en 2021. Ainsi, notre fédération a consacré à ce jour un montant total de plus de 8 millions d’euros pour soutenir financièrement ses clubs ».

L’URBSFA a en outre pu « économiser quelque 15 millions d’euros en termes de coûts, notamment en raison de l’arrêt des compétitions internationales, du football amateur et professionnel et en réduisant drastiquement nos frais récurrents », ce qui fait que la perte financière a pu être limitée à 6 millions.

« ? Malgré cette année difficile, l’avenir financier de l’URBSFA, qui dispose encore de capitaux propres équivalents à un montant de 47 millions d’euros, reste bon », déclare Peter Bossaert, CEO de l’Union belge. » Nous allons compenser les pertes de 2020 au cours des deux prochaines années, notamment grâce aux bénéfices générés par plusieurs grands tournois organisés prochainement : l’Euro 2020, le Final Four de la Ligue des Nations fin 2021 et le Mondial 2022. Nous continuerons également à investir pour construire l’avenir du football belge, notamment avec le nouveau camp de base à Tubize, le VAR centralisé, la poursuite du développement de notre infrastructure sportive et la digitalisation de nos activités grâce entre autres à l’application RBFA. Nous endosserons aussi plus que jamais notre rôle social avec les Belgian Red Courts et notre Plan d’action Come Together pour lutter contre la discrimination et le racisme ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous