Accueil Société

Le variant indien fait planer le risque d’une 3e vague en Angleterre, qu’en est-il en Belgique?

Le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché en Europe.

Temps de lecture: 2 min

Le « variant delta » du coronavirus, plus connu sous le nom de variant indien, est 40 % plus contagieux que le variant jusqu’ici dominant au Royaume-Uni. C’est ce qu’a déclaré dimanche le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, à la British Broadcasting Corporation (BBC). Il se référait pour ce chiffre au groupe de scientifiques qui conseillent le gouvernement britannique.

Malgré une augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 ces derniers jours, plus de 5.000 voire 6.000 cas quotidiens, le nombre d’admissions à l’hôpital reste stable, a ajouté M. Hancock. La plupart des hospitalisations concernent des patients qui n’ont pas été vaccinés, a-t-il assuré.

Le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché en Europe avec près de 128 000 décès. Plus de 40 millions de personnes ont déjà reçu leur première dose de vaccin et 27 millions ont déjà reçu leur deuxième injection.

Le « variant delta », identifié pour la première fois en Inde en avril et désormais dominante au Royaume-Uni, menace la levée des mesures dans le pays le 21 juin.

À cette date, environ trois cinquièmes des adultes seront complètement vaccinés, a ajouté Matt Hancock. Selon certains journaux britanniques, le gouvernement envisage de repousser l’échéance de deux semaines. La décision est attendue le 14 juin.

La situation en Belgique

Le variant britannique (ou variant alpha selon sa nouvelle dénomination décidée par l’Organisation mondiale de la santé) constitue 84,6 % des souches retrouvées dans notre pays. Le variant sud-africain (variant bêta) est présent dans seulement 0,1 % des contaminations belges, le variant brésilien (variant gamma) dans 10,5 % et le variant indien (variant delta) 1,3 %. « Le variant indien circule donc sur notre territoire et a très légèrement augmenté de 0,9 à 1,3 % au cours de la semaine dernière. Pour l’instant, cela ne concerne qu’un nombre très limité de contaminations dans notre pays », a rassuré M. Van Laethem ce vendredi.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Glossy P, lundi 7 juin 2021, 8:38

    Si l'on en croit cet article, la vaccination semble favoriser la montée de variants de plus en plus "durs".

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 7 juin 2021, 21:34

    "P Glossy", comme d'habitude vous avez "tout compris". C'est à dire strictement rien.

  • Posté par Rambeaux Paul, lundi 7 juin 2021, 18:47

    Franchement, comment pouvez-vous conclure ça de la lecture de cet article ???? Un variant s'impose s'il est plus contagieux, c'est tout. Si une mutation permet à un variant de se propager plus facilement, alors c'est lui qui s'impose face à ses concurrents, point à la ligne, c'est juste mathématique. Qu'il y ait vaccin ou pas ne change rien à ce fait !

  • Posté par merdelesystème Jean, dimanche 6 juin 2021, 19:26

    La plupart des hospitalisations concernent des patients qui n’ont pas été vaccinés, a-t-il assuré. Et on va le croire (mdr..)

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 8 juin 2021, 14:08

    Evidemment, quand les faits vous mettent le nez dans vos cacas, il est toujours possible de dire que ça sent bon...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko