Accueil Société

Action en référé contre l’Etat pour interdire le Covid Safe Ticket

L’ASBL « Notre bon droit » et 33 particuliers déposent une citation ce lundi au tribunal de première instance. Objectif : empêcher le gouvernement de porter atteinte aux droits fondamentaux en conditionnant l’accès à plusieurs événements.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Mieux vaut prévenir que guérir, agir pour empêcher que l’irréparable ne se produise. C’est, en quelque sorte, le sens de la citation en référé peu banale qui arrivera ce lundi matin sur le bureau du président du tribunal de première instance de Bruxelles, et dont Le Soir a eu connaissance. Cette action vise ni plus ni moins à constater « l’illégalité apparente » du Covid Safe Ticket, un dispositif confirmé lors du Codeco de vendredi dernier. Et à empêcher sa mise en œuvre par le gouvernement.

D’application dès le 13 août, le Covid Safe Ticket devrait permettre aux personnes ayant été vaccinées ou en mesure de présenter un test négatif au covid-19 d’assister à des événements majeurs (en clair : Tomorrowland, le Pukkelpop ou le Grand prix de Francorchamps).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par BILY Pascal, mardi 30 novembre 2021, 19:33

    Si le ridicule continue à dominer à ce point il ne faudra pas s'étonner quand on sera à la quinzième ou seizième vague. Notre "bon droit" c'est d'abord de se protéger et de protéger les autres. Je serais curieux de savoir ce qu'il se passerait si un variant devenait deux fois plus mortel. Seules deux choses sont infinies : la bêtise humaine et l'univers, mais pour l'univers je n'en suis pas absolument certain. "Albert Einstein"

  • Posté par BILY Pascal, mardi 30 novembre 2021, 19:33

    Si le ridicule continue à dominer à ce point il ne faudra pas s'étonner quand on sera à la quinzième ou seizième vague. Notre "bon droit" c'est d'abord de se protéger et de protéger les autres. Je serais curieux de savoir ce qu'il se passerait si un variant devenait deux fois plus mortel. Seules deux choses sont infinies : la bêtise humaine et l'univers, mais pour l'univers je n'en suis pas absolument certain. "Albert Einstein"

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 30 novembre 2021, 19:15

    Champagne !

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 3 février 2022, 20:10

    Carapils plutôt.

  • Posté par Bouram Cedric, mardi 30 novembre 2021, 19:03

    Continuons à mettre la pression contre cette politique covidiste et son pass abjecte, rdv le 5 à gare du nord pour le second acte!!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs