Accueil Opinions Débats et idées

La Belgique a-t-elle bafoué le droit dans la gestion du covid? Les mea culpa, regrets et leçons des présidents de parti francophones

Un débat a été organisé entre les présidents de parti, réunis pour la première fois en présentiel depuis plus d’un an et demi.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 2 min

La Belgique a-t-elle bafoué le droit public en gérant la pandémie ? Les gouvernements se sont-ils assis sur les libertés individuelles et sur la démocratie en snobant le Parlement durant plus d’un an ? Ces questions étaient au centre d’un colloque en ligne réunissant en mai dernier les juristes de toutes les universités francophones. En conclusion de ces deux jours, un débat inédit a mis en dialogue les présidents des partis francophones qui, à l’exception du PTB, ont tous répondu présent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Bruyère Henri, mardi 21 septembre 2021, 12:27

    On est très fort dans ce pays. On congratule aujourd'hui ceux qui hier ont voté des restrictions budgétaires dans le secteur de la santé. Croyez-vous que cela vaille encore la peine de se poser la question du droit bafoué ? Et au-delà de cette question s'est-on interrogé sur les aides à fournir dès le début de la pandémie aux citoyens ? Au royaume des aveugles, nos ministres sont les rois. Leur faire confiance ? Plus jamais !

  • Posté par Albin S. Carré, dimanche 29 août 2021, 11:49

    Honteuse brochette d'hypocrites sauf peut-être une exception.

  • Posté par Bouram Cedric, samedi 10 juillet 2021, 9:20

    Ce qui s'est passé depuis le début de la pandémie est une véritable honte mais bcp de citoyens abreuvé par la dramatisation, la peur que les médias instillaient jour après jour ont approuvé chaque décret aussi absurde qu'il soit, ont applaudi la violence des policiers à l'égard des jeunes, ont dénoncé leur voisin qui ne respectaient pas aussi scrupuleusement les mesures qu'eux même. Sombre période tristement révélatrice de tout ce qui ne va pas et ce à tout les niveaux.

  • Posté par LAURENT Christian, samedi 10 juillet 2021, 16:42

    Ne généralisez pas! On n'a pas approuvé les mesures, nous n'avons pas été consultés. La violence de la police à l'égard des jeunes (et autres), a révolté la population, sauf les fachos! Quant à la délation, je ne pense pas qu'elle ait été prépondérante.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 24 juin 2021, 17:58

    Et pas de procédure pour atteinte à « l’Etat de droit » « à l’Europe »?

Plus de commentaires

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs