Accueil Société

Coronavirus: à quand l’immunité collective ?

Le concept est entré dans le langage courant. Mais que recouvre-t-il exactement ? Et quel est le seuil aujourd’hui fixé avec l’apparition des variants ? Une chose est sûre : il s’agit d’un modèle mathématique, pas d’une formule magique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Un horizon dont on ne connaît pas exactement la ligne, amenée à bouger avec l’apparition de variants plus transmissibles… Pour pouvoir (un jour) contrôler la pandémie de coronavirus, quel sera le seuil minimum de l’immunité collective : 70 % ? 80 % ? 90 % ? Est-ce même un mirage de l’envisager à l’heure actuelle, à partir du moment où il s’agira d’atteindre cet objectif à l’échelle globale ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par Gilot Ivan, mardi 8 juin 2021, 15:56

    C'est bizarre que le covid n'atteint que les personnes fragiles ! Donc, les personnes âgées, malades, en surpoids, etc  : Des plus jeunes sont touchées aussi, parce que nous devenons trop sensibles des muqueuses ; nous sommes trop renfermés dans nos habitations, nos voitures, etc. Le même phénomène se présente avec le pollen ; de plus en plus de personnes sont touchées : Ce n'est pas le pollen qui devient plus virulent. Il faut donc se renforcer préventivement ; si possible de façon naturelle ; c'est ce que j'explique ci-dessous ;  eau de mer à 30 gr de sel par litre vaporisée dans les narines et de l'ail frais non cuit pour les poumons ; tous les jours entre autres ; à votre santé .... Si vous préférez les vaccins, libre à vous.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 8 juin 2021, 21:35

    Tiens, du progrès, le plouc a retiré la référence au blog qui le condensé de tout ce qui s'écrit de plus stupide sur le covid et la vaccination. Mais comme il est monosynapse, il n'est pas capable d'adapter outre mesure son discours. C'est un copier-coller d'autres intervention sans aucun intérêt. Le muguet, c'est une plante tout à fait naturelle. En plus elle sent bon. Mais ne vous aventurer pas à la manger! Ce n'est pas parce que c'est naturel que c'est bon pour la santé. Ce n'est pas parce que c'est artificiel que c'est mauvais non plus.

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 8 juin 2021, 19:47

    Si vous le voulez bien, pour ma part, je prendrai un vaccin. Je crois peu en la magie.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 8 juin 2021, 19:32

    Concernant certaines préparations culinaires, l'ail (un peu, pas trop) me convient parfaitement en effet. Et du "stérimar" (fait maison ou pas) peut en effet soulager agréablement les muqueuses nasales lors de rhumes plus ou moins bénins. Mais pour se protéger du Covid (dans les poumons notamment) le vaccin me semble (et se montre visiblement) bien plus adéquat... Libre à moi comme vous dites...

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, mardi 8 juin 2021, 12:05

    Pour une immunité collective complète il suffirait d'arrêter d'imposer les masques, les distances, le gel qui tue l'immunité naturelle et surtout d'arrêter de piquer les gens car ce sont ceux-là qui tombent malade et créent les variants. Mais comme ce petit virus est politique ce ne sera pas demain la veille, à moins que la presse ne consente enfin à dire la vérité sur l'origine, sur Fauci et sur ce qu'il se passe aux USA actuellement et que les endormis par la propagandes ne consentent enfin à aller se renseigner aux sources sûres.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs