Accueil Société

Une ligne d’écoute destinée aux pédophiles lancée en Wallonie et à Bruxelles

Les personnes ayant des « fantasmes sexuels déviants » pourront appeler dès le 28 juin prochain des professionnels de la matière, en tout anonymat, pour être écoutés et guidés. L’objectif est d’éviter certains passages à l’acte, bon nombre de pédophiles parvenant à vivre avec cette paraphilie sans jamais faire de victime.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le 28 juin prochain, une ligne d’écoute dédiée aux personnes en proie à des « fantasmes sexuels déviants » sera ouverte pour Bruxelles et la Wallonie. Basée sur l’anonymat des appelants et les compétences professionnelles des répondants, elle est appelée « SéOS », pour SOS et écoute, et se base sur l’expérience positive d’une ligne similaire, « Stop it now ! », mise en service en 2017 en Flandre. Outre-Quiévrain, une « ligne d’écoute pour pédophiles », du même genre, a été généralisée à la fin de l’année dernière, après un test positif dans certains départements. En Allemagne, cela fait 10 ans qu’un tel numéro existe et 10.000 personnes ont ainsi pu être aidées – la moitié étant orientée vers des soins spécialisés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 8 juin 2021, 21:04

    - Allo SOS Détresse Amitié ? - Je ne vous entends pas Monsieur... - Je suis au bout du rouleau, là, qu'est-ce que je dois faire ? - Appuyez sur le bouton...

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 8 juin 2021, 17:53

    Une bonne initiative pour les pédophiles qui sont conscients du tort qu'ils font ou pourraient faire aux enfants, et qui refusent de (continuer à) le faire càd les moins dangereux d'entre eux.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs