La justice internationale confirme en appel la condamnation à perpétuité de Ratko Mladic, le «boucher des Balkans»

La justice internationale confirme en appel la condamnation à perpétuité de Ratko Mladic, le «boucher des Balkans»
Photo News

La justice internationale a confirmé mardi en appel la condamnation à perpétuité de l’ancien chef militaire serbe de Bosnie Ratko Mladic pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie de 1992 à 1995.

« La chambre d’appel confirme la sentence de prison à vie à l’encontre de M. Mladic », a déclaré dans un communiqué le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), basé à La Haye, rejetant l’appel de l’ex-général, reconnu coupable notamment de génocide pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, le pire en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.

Le verdict, prononcé par cinq juges du MTPI, qui a pris le relais du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) après la fermeture de celui-ci en 2017, est final et ne peut plus faire l’objet d’un appel.

Les mères de certains des 8.000 hommes et garçons musulmans tués par les forces serbes de Bosnie à Srebrenica en 1995 avaient fait le déplacement à La Haye.

« C’est un jour historique, non seulement pour nous les mères, mais aussi pour l’ensemble des Balkans, de l’Europe et du monde », a déclaré à l’AFP Munira Subasic, présidente de l’une des associations des « mères de Srebrenica ».

Ratko Mladic, surnommé le « Boucher des Balkans », âgé de près de 80 ans, « est un monstre qui ne s’est pas repenti de ce qu’il a fait, même après 26 ans », a-t-elle poursuivi devant le MTPI, en amont du verdict.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous