Etterbeek demande des assouplissements pour l’Euro, afin d’éviter «les situations de chaos»

Vincent De Wolf, bourgmestre (MR) d’Etterbeek, s’est fendu d’un courrier à Annelies Verlinden, ministre (CD&V) de l’Intérieur.
Vincent De Wolf, bourgmestre (MR) d’Etterbeek, s’est fendu d’un courrier à Annelies Verlinden, ministre (CD&V) de l’Intérieur. - Photo News

Les assouplissements du 9 juin ne sont pas tout à fait compatibles avec les matchs de l’Euro, s’inquiète plus d’un bourgmestre. Pour rappel, dès ce mercredi, la fermeture des terrasses passe à 23h30, les rassemblements sont tolérés jusqu’à quatre personnes, sur l’espace public, après minuit… Deux dispositions difficiles à réconcilier, pour les autorités locales et les forces de l’ordre, avec des rencontres qui, dès les huitièmes de finale (à partir du 26 juin), peuvent déborder, penaltys obligent, au-delà de 23h30, et générer une prolongation de la fête si les Diables triomphent.

C’est pour cette raison que Vincent De Wolf s’est fendu d’un courrier, cet après-midi, à Annelies Verlinden. Le bourgmestre (MR) d’Etterbeek plaide auprès de la ministre (CD&V) de l’Intérieur « un assouplissement » de ces dispositions lors du prochain Comité de concertation, reporté au 18 juin.

« Situations de chaos »

Et d’argumenter : « si les établissements horeca devaient interrompre les matchs en cours de diffusion pour respecter l’horaire de fermeture, il est aisé d’imaginer les situations de chaos que cela pourrait engendrer pour les tenanciers ». Et d’évoquer aussi les risques de réaction des supporters…

Vincent De Wolf redoute encore que la règle interdisant les rassemblements après minuit « soit difficilement praticable » à la fin des matchs, avec le risque que les services de police « soient rapidement débordés ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous