Accueil Sports Basket Euromillions League

Pierre-Antoine Gillet: «Cette finale n’est pas encore finie»

Si l’international hutois est revenu à la côte, c’est pour retrouver l’adrénaline de ces matches intenses : il explique la tension que ressentent les Ostendais.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

« Mal au poitrail ? Ah, c’est clair que Barnes m’enfonce et que cette finale est très intense ! » L’Ostendais Pierre-Antoine Gillet la savoure. Parce que le club côtier remportera son 10e titre consécutif en cas de victoire ce mercredi à Mons. « Mais surtout parce que je suis revenu en Belgique pour retrouver le plaisir évaporé à Fuenlabrada. Alors même si je ne l’exprime pas et que je donne l’impression d’être fâché, je suis très heureux de mon rôle et j’essaie de profiter de cette finale. Ça ne me déplairait pas qu’elle soit encore plus physique : j’avais le souvenir que les arbitres autorisaient plus de contacts. Mais c’est l’une des plus exigeantes en termes de tension. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euromillions League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs