Procès Bygmalion: Nicolas Sarkozy interrogé le 15 juin

Procès Bygmalion: Nicolas Sarkozy interrogé le 15 juin

L’ancien président français Nicolas Sarkozy sera interrogé le 15 juin par le tribunal de Paris qui juge le dossier des dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012, a annoncé mardi la présidente de ce tribunal, Caroline Viguier.

M. Sarkozy est jugé pour « financement illégal de campagne ». Ce sera sa première apparition devant le tribunal depuis l’ouverture du procès Bygmalion, du nom de l’agence de communication liée à l’UMP (devenue Les Républicains) le 20 mai dernier.

Il encourt un an d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende.

Contrairement à ses 13 coprévenus – anciens cadres de Bygmalion et de l’UMP, experts-comptables – renvoyés notamment pour escroquerie ou complicité, M. Sarkozy n’est pas mis en cause pour le système de fausses factures imaginé pour masquer les dépenses excessives de sa campagne.

Mais, selon l’accusation, Nicolas Sarkozy a laissé filer les dépenses malgré plusieurs alertes claires sur les risques de dépassement de plafond et a « incontestablement » bénéficié de la fraude qui lui a permis de disposer de « moyens bien supérieurs » à ce qu’autorisait la loi : au moins 42,8 millions au total, soit près du double du plafond légal à l’époque (22,5 millions d’euros).

Le 1er mars dernier, M. Sarkozy était devenu le premier ex-président de la Ve République à être condamné à une peine de prison ferme : le tribunal de Paris lui a infligé trois ans d’emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous