Roland-Garros: Anastasia Pavlyuchenkova rejoint enfin les demi-finales d’un Grand Chelem

EPA
EPA

Anastasia Palvyuchenkova (WTA 32) s’est imposée 6-7 (2/7), 6-2, 9-7, mardi en quarts de finale du tournoi de tennis de Roland-Garros. La joueuse de 29 ans a émergé de justesse face à la Kazakhe Elena Rybakina (WTA 22), sa partenaire en double cette année sur la terre battue parisienne, au bout d’un match qui a été longtemps indécis et qui a duré 2h33. Pavlyuchenkova disputait son septième quart de finale en Grand Chelem et s’est qualifiée pour sa première demi-finale.

Le début de rencontre a été à l’avantage de Rybakina, dont les coups gagnants bousculèrent son adversaire. La Kazakhe a rapidement pris un break d’avance pour mener 4-1. Mais Palvyuchenkova, déjà quart de finaliste à Paris en 2011, a réagi et recolla tout de suite au score. Les deux joueuses ont proposé un premier set équilibré qui se décidera au tie-break. Rybakina s’y est montrée plus forte et s’est adjugée la première manche après 58 minutes de jeu (6-7 (2/7).

Le deuxième set a repris sur les mêmes bases que le précédent. Les deux joueuses n’ont pas concédé leurs mises en jeu et ont offert très peu d’opportunités à leurs adversaires. C’est finalement la joueuse russe qui émergea à 3-2 et gagna le set 6-2.

Le troisième set suivit un scénario très indécis. Les joueuses prirent tour à tour les commandes du set sans pouvoir réellement faire pencher le match définitivement en leur faveur. Le dénouement aura lieu à 8-7, quand Palvyuchenkova finit par réussir le break et se qualifier pour sa première demi-finale en Grand Chelem au bout de 2 heures 33 de jeu.

Anastasia Palvyuchenkova jouera jeudi sa demi-finale contre la Slovène Tamara Zidansek. Les deux autres quarts de finale du tableau féminin auront lieu mercredi et opposeront la Polonaise Iga Swiatek (WTA 9), tenante du titre, à la Grecque Maria Sakkari (WTA 18), tandis que l’Américaine Coco Gauff (WTA 25) affrontera la Tchèque Barbora Krejcikova (WTA 33).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous