Accueil Belgique Politique

Accord interprofessionnel: le salaire minimum va faire un bond, en trois petits pas

Le plancher salarial sera rehaussé en 2022, 2024 et 2026. Le coût de l’opération sera en grande partie assumé par le gouvernement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le dossier éclipse tous les autres. Des longues négociations menées du lundi midi au mardi à l’aube, l’accord sur l’augmentation du salaire minimum retient l’attention. Et quoi de plus normal, puisque la dernière hausse hors indexation remontait à 2008 et que ce dossier avait poussé la FGTB à rejeter l’Accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020.

Cette revalorisation concernera dans un premier temps quelque 70.000 salariés – 60.000 équivalents temps plein (ETP) – qui perçoivent actuellement 9,87 euros brut de l’heure (1.625,72 euros brut/mois). Dès avril 2022, ils gagneront 76 euros brut de plus chaque mois, dépassant ainsi le seuil de 1.700 euros mensuels. Suivront deux autres augmentations de 35 euros brut, en avril 2024 et 2026. Elles toucheront alors 90.000 ETP. Soit plus de 100.000 travailleurs qui, grâce à l’intervention du gouvernement via des mesures fiscales additionnelles, peuvent espérer un gain net de 50 euros par mois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eduwaere Eric, mercredi 9 juin 2021, 6:24

    Si on parlait de "salaire net" ...Au lieu de se glorifier de cette "sois disant" 4 ème place dans les pays? Il est de notoriété publique que la Belgique est un des pays les plus taxé au monde .. Le S.o.i.r pourrait nous renseigner à ce sujet?

  • Posté par Heinen Jean-Claude, mercredi 9 juin 2021, 9:33

    Je ne pense pas qu'ils vont oser.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs