Accueil Dix idées pour ne plus jamais devoir confiner

Dans la ventilation de tous les bâtiments, massivement tu investiras

Il existe déjà des plans pour lutter contre les maladies qui se transmettent par l’eau ou par la nourriture, mais pas par l’air. Il est donc temps de fixer des normes et d’investir massivement dans des systèmes de ventilation et de purification d’air, pour des impératifs de santé publique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un terme revient chez plus de la moitié des experts sondés : « ventilation ». Et c’est sans doute le professeur Nathan Clumeck qui frappe le plus fort. « Par le passé, on a déjà défini une régulation sur les maladies transmises par l’eau et par la nourriture. Il faut aujourd’hui définir un plan stratégique similaire pour lutter contre les maladies transmissibles par l’air. C’est une priorité de santé publique ». Concrètement, ce plan doit se traduire dans des investissements massifs pour mieux ventiler et purifier l’air dans les espaces clos, ce qu’appellent de leurs vœux la plupart de nos experts, comme Erika Vlieghe, Charlotte Martin ou Christine Dupont. « Il ne suffit pas de publier des normes de ventilation », poursuit Nathan Clumeck. « Un plan, c’est aussi définir comment on va implémenter ces normes, trouver un financement, identifier les bâtiments où ces investissements doivent se faire en priorité, car le risque y est plus grand.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Dix idées pour ne jamais devoir reconfiner

Les indicateurs sanitaires sont au vert, le grand déconfinement démarre. Et si on profitait de cette trêve pour avoir un coup d’avance ? Sollicités par « Le Soir », 21 experts ont identifié les chantiers à mettre en œuvre dès aujourd’hui pour éviter, demain, que l’histoire du confinement se répète.

Dans certains cas, le masque tu garderas

Denrée rare au début de la pandémie, le masque a prouvé son utilité. Les experts s’accordent sur le fait qu’il doit devenir un objet du quotidien. Un accessoire en plus de tous les nouveaux « bons réflexes » à adopter, comme le fait de rester chez soi lorsqu’on est malade ou de se laver régulièrement les mains.

A tour de bras tu vaccineras, surtout les plus exposés au risque

Seul un schéma complet (deux doses) offre une protection optimale. Pour certains experts, avec l’apparition de variants plus contagieux, il y a urgence à accélérer l’administration d’une deuxième dose aux personnes plus à risque de faire une forme grave. Ce qui devrait être le cas d’ici un bon mois.

Dans la ventilation de tous les bâtiments, massivement tu investiras

Il existe déjà des plans pour lutter contre les maladies qui se transmettent par l’eau ou par la nourriture, mais pas par l’air. Il est donc temps de fixer des normes et d’investir massivement dans des systèmes de ventilation et de purification d’air, pour des impératifs de santé publique.

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs