Accueil Société

Découverte d’une bactérie intestinale active contre le diabète de type 2

Isolée par l’équipe du professeur Cani à l’UCLouvain, Dysosmobacter welbionis, inconnue jusqu’ici, est présente chez 70 % de la population. Ses effets anti-inflammatoires sont prometteurs pour lutter contre certaines maladies et notamment le diabète de type 2.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Le microbiote intestinal, cette source inépuisable de découvertes et d’avancées médicales pour les années à venir. Patrice Cani, professeur en métabolisme moléculaire et nutrition à l’UCLouvain et chercheur FNRS-Welbio ne dira pas le contraire, lui qui s’échine depuis 20 ans à décrypter les milliards de bactéries qui colonisent nos intestins pour en isoler les plus prometteuses pour lutter contre certaines maladies. Après avoir découvert en 2013 les effets bénéfiques d’Akkermansia muciniphila, une bactérie capable de limiter certains risques cardio-vasculaires – et dont la commercialisation sous forme de compléments alimentaires devrait avoir lieu fin 2022 – le chercheur et son équipe viennent de découvrir un nouveau genre de bactérie baptisée « Dysosmobacter welbionis ». « Dysosmobacter signifie littéralement, la bactérie qui sent mauvais car quand on la cultive, elle dégage une odeur particulière, différente de l’odeur fécale, précise Patrice Cani.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs