Infrabel lance une nouvelle campagne pour recruter 400 profils techniques

Selon Infrabel, tant les personnes possédant un diplôme technique - enseignement secondaire ou baccalauréat - que celles sans diplôme sont les bienvenues. Ces dernières suivront d'abord un cours à l'Infrabel Academy. Après un stage, les nouveaux employés seront déployés pour aider à l'entretien et à la rénovation des voies, de la signalisation et des caténaires.

"Nous recherchons des électromécaniciens, des mécaniciens, des poseurs de voies, des ingénieurs, des conducteurs pour nos trains de travaux? Des profils que de nombreuses autres entreprises recherchent également", a précisé Thomas Baeken d'Infrabel. "Il y a cependant de nombreux avantages à venir travailler chez Infrabel. Vous pouvez travailler près de chez vous car nous sommes répartis dans toute la Belgique, en tant qu'entreprise publique, nous offrons la sécurité de l'emploi pendant la crise sanitaire et nous proposons de nombreuses formations afin que vous puissiez continuer à vous former tout au long de votre vie."

La recherche de profils techniques a été laborieuse pendant des années chez Infrabel, mais le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire assure que ce n'est pas un problème majeur sur le terrain. "L'entretien et le renouvellement de l'infrastructure ferroviaire peuvent se poursuivre, notamment parce que nous travaillons avec des entrepreneurs et des sous-traitants si nécessaire", a expliqué M. Baeken. "Nous déployons également beaucoup d'efforts en matière de reconversion interne, notamment vers les profils que nous trouvons difficilement."

La campagne de recrutement est diffusée depuis mardi sur des affiches numériques dans les supermarchés, sur les sacs à pain dans quelque 500 boulangeries et magasins, dans les journaux régionaux et sur les réseaux sociaux. Infrabel organise également des visites de sites pour les écoles techniques et des Job Days virtuels. Toutes les informations sont disponibles sur www.infrabel.be/jobs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous