Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: la neutralité n’est ni exclusive ni inclusive, elle est émancipatrice

Aujourd’hui, des « progressistes » font la courte échelle à des communautaristes religieux, soutenant de facto le patriarcat musulman qui n’a rien d’émancipateur. Comment certains politiques ont-ils pu laisser filer le débat sur la neutralité dans une si mauvaise direction ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

La saga judiciaire de l’ordonnance condamnant la Stib est devenue le symbole d’une Belgique confuse, sur le point de renoncer à l’absolu principe de la neutralité de l’Etat sous le fallacieux prétexte : du respect de la « diversité ». La position du PS, autrefois fer de lance d’une laïcité assumée, a pâli. Que restera-t-il de cette neutralité dépecée au gré des tractations d’arrière-boutique ? Que deviendra l’expression de la diversité réduite au seul voile islamique ? A-t-on pensé aux conséquences sur les autres femmes musulmanes ayant choisi de vivre leurs convictions dans la modération, en conformité avec leur époque ? Ah la diversité, mais laquelle ? Pas celle que nous incarnons, en tout cas, dont l’horizon se confond avec celui de l’émancipation humaine. Toutes et tous égaux en dignité et en droits ! La neutralité de l’État n’est ni plus exclusive ni moins inclusive. Elle se suffit à elle-même et ne peut être envisagée d’une certaine façon pour les uns et d’une autre façon pour les autres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, jeudi 10 juin 2021, 23:13

    Bravo aux signataires de cette carte courageuse et clairvoyante. Les pendules sont remis à l'heure, l'église au milieu du village, la mosquée au milieu de la médina et l'Etat au dessus. Puissent nos médiocres politicards, prêts à se prostituer pour quelques voix, s'en inspirer.

  • Posté par Servais Nicolas, jeudi 10 juin 2021, 21:19

    Félicitations aux signataires pour ce beau texte qui me redonne espoir en l'intelligence humaine. J'espère que leur courage n'amènera pas de réactions violentes de la part des obscurantistes. La femme doit rester libre de ses choix dans la sphère privée mais la neutralité des services publics est cruciale pour la confiance des citoyens. J'ai toujours appartenu à la gauche laïque et la position du PS va m'obliger à voter MR ou Défi. C'est hallucinant de devoir en arriver là pour défendre ses idées et les services publics.

  • Posté par Navarro Emmanuel, jeudi 10 juin 2021, 12:42

    La neutralité est la négation des caractères individuels. Une dictature du citoyen unique et formaté.

  • Posté par Lemaire Joseph, jeudi 10 juin 2021, 12:53

    C’est ça à l’administration une file de musulmans au guichet de l’agent voilé et une autre file pour tous les autres : les juifs, chrétiens, laïques…

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, jeudi 10 juin 2021, 12:34

    Merci à tous les signataires : Malika Akhdim, militante féministe et laïque ; Radouane El Baroudi, cameraman ; Djemila Benhabib, politologue et écrivaine ; Yeter Celili, militante féministe et laïque ; Bahar Kimyongur, activiste des droits humains ; Kaoukab Omani, éducatrice ; Abdel Serghini, réviseur d’entreprises ; Jamila Si M’Hammed, militante féministe et laïque ; Sam Touzani, artiste-citoyen.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs