Cyclisme: 4 championnats nationaux à Binche en attendant le Tour de France

@Belga
@Belga

Depuis le retour de la course cycliste à Binche en 2010, avec le Mémorial Frank Vandenbroucke en hommage au coureur défunt, et au fait qu’il était le dernier vainqueur de Binche-Tournai-Binche en 1996, la plus célèbre « cité du carnaval » ne cesse de faire offrande au cyclisme. La course d’un jour est devenue Binche-Chimay-Binche, la ville a accueilli le départ de la Flèche wallonne et elle en a profité pour nouer des contacts privilégiés avec Amaury Sport Organisation, la maison-mère du Tour de France qui offrit aux Binchois un départ d’étape inédit en 2019, pour une étape fantastique qui mènera Julian Alaphilippe à la conquête du maillot jaune à Epernay.

En attendant de retrouver le Tour, pour un départ d’étape promis par ASO dans les années à venir, Binche veut devenir « la » cité du vélo en Wallonie. Une référence adoubée par un championnat de Belgique inoubliable en 2018 (victoire de Lampaert devant son équipier… Gilbert). Tellement inoubliable que, sous la houlette de son bourgmestre passionné, Laurent Devin (PS), Binche a conclu un double accord avec « Belgian Cycling » pour organiser les championnats nationaux (chrono et route) en 2025 et 2029.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Mark Cavendish (étape) et Remco Evenepoel (général) célèbrent, à l’arrivée finale à Beringen. @Belga

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Remco Evenepoel: «J’ai besoin de souffrir avant les Jeux»

  • Photonews

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Caleb Ewan s’invite au buffet de Hamoir

  • Caleb Ewan en domination dans le premier sprint massif de ce Tour de Belgique.

    Par Stéphane Thirion

    Cyclisme

    Tour de Belgique: Remco Evenepoel et Philippe Gilbert prêts à mettre le feu

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous