Accueil Société

Jean-Pascal Labille: «Leçon de la pandémie: il faut fidéliser et renforcer les équipes de soins à domicile»

Le système de santé va devoir tirer les leçons de la pandémie. Parmi elles, il faut s’interroger sur les moyens attribués au secteur de l’aide à domicile. Pour le patron de Solidaris, c’est « la » voie à privilégier à côté de l’hôpital et des maisons de repos.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Outre la multiplication des drames humains, le covid a agi comme un catalyseur de carences propres aux soins de santé. Accompagner correctement les citoyens choisissant – ou contraints – de rester à domicile en fait partie. Tout comme d’ailleurs, en corollaire, l’organisation générale de la médecine de première ligne. A l’heure où cette dernière – héritée de la sixième réforme de l’Etat – revient dans le débat politique, à l’heure où la vaccination avance de telle manière que l’on peut désormais regarder à moyen terme, Jean-Pascal Labille, secrétaire général de l’Union nationale des Mutualités socialistes, sort du bois.

Quand on parle de « domicile » à un mutuelliste on pense tout de suite aux infirmières mobiles…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs