Accueil La vie en pause

Coronavirus – «La vie devant toi (saison 2) jour 454: et maintenant, on peut?»

Notre chronique hebdomadaire sur la nouvelle vie des Belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Mercredi, il s’est passé un truc incroyable. Le feu est passé au vert. Mais avant d’enfoncer le champignon sur l’autoroute de la liberté retrouvée, on a demandé au GPS si y avait pas des radars quand même. Des – comment on appelle ça déjà ? – restrictions.

On préfère savoir avant parce qu’on nous a déjà fait le coup en juin 2020, à deux jours près : on nous a tout donné et on nous a tout repris. Honnêtement, c’était un tout petit peu désagréable alors cette fois, faut que ça soit sûr-sûr.

Par exemple, on peut vraiment retirer son masque dans la rue, si le bourgmestre est d’accord ? Marcher le nez au vent, respirer, rire, chanter, sourire aux passants, leur parler sans hurler et over-articuler ? On peut ? Et les embrasser, on peut ? Ah pardon, non, ça ne se fait pas.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La vie en pause

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs