Accueil Monde Amériques

Nicaragua: le mode d’emploi de Daniel Ortega pour être sûr de gagner les élections

En faisant arrêter quatre candidats potentiels à la prochaine élection présidentielle, le président du Nicaragua veut décapiter l’opposition. Et vider le prochain scrutin de tous sens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Comment gagner une élection à coup sûr ? Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, pourrait rédiger un guide pratique sur ce thème.

Cet ancien héros de la révolution sandiniste va en effet briguer en novembre un quatrième mandat consécutif. Mais sa popularité est en chute libre ; en 2018, un mouvement de protestation sans précédent avait bruyamment remis en question son autoritarisme croissant. La répression, féroce, fit 300 morts. Sous la pression internationale, il accepta un dialogue avec l’opposition et promit de dépolitiser le système électoral. Avant de se raviser.

En décembre 2020, l’Assemblée nationale, dominée par son parti, le FSLN, a donc adopté une loi qui empêche ceux que le pouvoir considère comme « traîtres à la patrie » de se présenter à des élections. Et il y a un mois, il n’a nommé au Conseil suprême électoral que des personnalités qui lui sont acquises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs