Accueil Société

Coronavirus: la majorité médicale, un concept sans existence juridique

La vaccination des 16-17 ans se fera sans consentement parental. Les autorités invoquent un concept de majorité médicale qui ne figure pas dans la loi sur le patient. De quoi parle-t-on au juste ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La communication de la conférence interministérielle santé ce samedi au sujet du feu vert à la vaccination des 16-17 ans a fait sursauter plus d’un juriste. Il y est question d’une « majorité médicale » qui implique que « le consentement des parents n’est pas nécessaire ». On connaissait déjà la majorité sexuelle (16 ans) et la majorité civile (18 ans) mais la majorité médicale… « C’est encore une création juridique ex-nihilo de ce gouvernement. Aucun texte de loi ne parle de cela », s’étrangle un observateur. « On impose un nouveau concept dans l’esprit des gens qui est d’autant plus facile à faire passer qu’il est aligné sur l’âge de la majorité sexuelle et on crée un précédent juridique ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 10 juin 2021, 14:55

    TOUS les indicateurs sont au vert ! Le Covid RÉGRESSE dans toutes les données rationnelles et scientifiques . La Vaccination FONCTIONNE : Personne sain.e de corps et d’esprit ne le contestera (à part les habituels conspirationnistes ; covidiots ; antivax ; etc.) Et n'en déplaise à ces quelques "pelés et tondus", nous AVANÇONS vers le déconfinement; avec à la clé le retour progressif à nos LIBERTÉS : La MAJORITÉ citoyenne à le droit de s’en réjouir ! QUESTION : Alors, quelle est donc cette RAGE systémique qui enflamme toujours ce quarteron de COMPLOTISTES ?? : Pourquoi y a-t-il toujours des GRINCHEUX alors que les autres sont heureux ? C’est vrai que dans la liesse générale d’une VICTOIRE bien méritée … il existera toujours des invités chagrins qui n’auront qu’une obsession : Vite gratter le fond de la cuvette du WC … pour sentir si elle était bien propre ! LOL. Eh ! Bien ; OUI, dans une guerre (pandémique) TOUT n’est pas parfait … et il n’y a pas d’omelette sans casser des œufs ! Et alors ? Plutôt que de vous entendre GEINDRE … ça vous dérange qu’on écoute notre ode préférée : L’hymne à la JOIE de notre cher Ludwig V.Beethoven !

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 10 juin 2021, 13:51

    Jean-François Munster Journaliste au service Economie : ... encore un ultracrépidarianiste qui s'occupe d'un domaine qui n'est pas le sien . Tant qu'on a de quoi faire mousser les covidiots habituels ...

  • Posté par RC Peeters, jeudi 10 juin 2021, 11:46

    « Nous pouvons parler de cela comme de la censure. » Un chercheur dit que le Lancet fait taire la discussion ouverte sur les origines de COVID-19 Le professeur Jacques van Helden se demande pourquoi une revue médicale de premier plan reste en conflit sur les conflits d'intérêts financiers. Les chercheurs exigent maintenant la fin des étiquettes de «théorie du complot» et une discussion ouverte sur l'origine d'un virus qui a tué des millions de personnes à travers la planète. L'un de ces chercheurs est Jacques van Helden, qui, avec plusieurs collègues, a écrit une lettre au Lancet leur demandant de rouvrir le débat. Le Lancet a cependant rejeté cette demande. https://disinformationchronicle.substack.com/p/we-can-speak-about-this-as-censorship Nous sommes dominés par un Diktat ! On n'écoute plus les meilleurs spécialistes, on écoute ceux qui payent !

  • Posté par massacry olivier, vendredi 11 juin 2021, 21:11

    Et hops le croisé Peeters nous sert encore sa daube habituelle, telle est sa mission. Aujourd'hui encore il se fait l'écho de la rumeur du jour, à savoir l'orgine non naturelle du virus. Comme c'est étonnant, thèse qui est à chaque fois avancé par les simples d'esprit, Ebola, Sida, toujours la même ritournelle. Toujours à la recherche d'une cause simple, d'un coupable-responsable, telle est la certitude necessaire aux croyants qui se vouent aux pseudo sciences. La these ici défendue n'est plus temps une creation ex-nihilo en laboratoire, ni une fuite accidentelle d'un virus naturelle, mais un virus qui aurait été amélioré en labortoire, selon la fameuse recherche gain de fonction. Or pour l'ensembe de la communauté scientifique cette thèse est très peu défendable. ""Les analyses génétiques des séquences (du Sars-Cov-2) ne semblent pas montrer quelque chose qui pourrait relever d'une manipulation génétique, que ce soit un gain de fonction ou pas", dit encore le Pr Schwartz le 31 mai 2021. De plus, ajoute-t-il, "introduire des mutations dans un virus, surtout pour un coronavirus entier, c'est très complexe, c'est à mes yeux technologiquement improbable".( afp: https://factuel.afp.com/http%253A%252F%252Fdoc.afp.com%252F9AX2MW-1). L'hypothèse ( et non la thèse, la subtilité à son importance en science) penche sans contestation pour une origine naturelle, mais cela prendra du temps pour l'expliquer sans bias, pour Ebola 10 ans ont été nécessaire. Mais surtout cette recherche effrénée d'une experimentation et d'une fuite permet de soutenir d'l'accusation d'un responsable, plus facile à admettre, doublé dans ce cas ci d'un conflit politique, la Chine causeur de tort à l'humanité, et de se disculper de notre responsabilité général: " Créer une histoire tissée de dissimulations et de complot nous permet d'ignorer comment, à bien des égards, tous les humains ont causé la catastrophe du COVID-19. Et si ce n'était pas la faute d'un mauvais gouvernement chinois, mais la faute du monde entier pour avoir détruit des habitats, exploité trop profondément et créé les conditions parfaites pour des retombées virales naturelles ", https://sciencebasedmedicine.org/the-origin-of-sars-cov-2-revisited/, excellent article à lire en toute urgence pour déjouer toute ces spéculations stériles. D'autant plus que cette question ne nous est d'aucune utilité pour faire face à l'épidémie actuelle. Remarquons que le prof Jacques van Helden est de la même université que le Dr Raoult, hasard? Notons aussi que rien dans l'article mis en référence par le croisé Peeters n'étaye ce conflit d'intéret évoqué, notons que ces chercheurs n'ont pas non publier leur lette dans d'autres revues scientifiques, omerta de toute la science? Notons aussi que le critique de Peeters peut prêter à rire, dénonçant ici un diktat financiers mais ce faisant ailleurs l'echo du gourou homme d'affaire Alex Jones et de son site commercial Infowars. Notons que le croisé Peeters n'est plus à une incohérence préte, ainsi cette article remet en place les thèses du Dr Montagnier, que Peeters de mauvaise foi soutenaient il y à encore quelques jours. Bref quant la raison ce fait contradiction, la (pseudo) science de Peeters devient risible.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 10 juin 2021, 13:46

    @ RC Peeters . Depuis que vous avez été pris a TRICHER , votre place n'est PLUS dans ce Forum . Merci de DÉGAGER . Propagez vos mensonges dans vos sites complotistes habituels.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs