Remco Evenepoel brille au Tour de Belgique: «Je veux renforcer ma place de leader»

@News
@News

Après la première étape mercredi, connaît-on déjà le nom du futur vainqueur du 90e Baloise Belgium Tour ? Les chances sont grandes pour que Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick.Step) se succède à lui-même, pour autant qu’il soit épargné par les blessures. Il sera le favori jeudi pour le contre-la-montre individuel ainsi que pour l’étape de samedi à Hamoir. Les étapes de vendredi et dimanche ne devraient bouleverser le classement, tant elles semblent destinées aux sprinteurs.

« C’était très difficile pour rentrer sur le circuit. J’ai dû lâcher pendant un moment parce que quelqu’un avait touché mon dérailleur arrière. Ça m’a obligé à accélérer pour rejoindre le peloton avant d’arriver au Berg Ten Houte. À partir de là, ça s’est agité. Il y avait du mouvement devant avec Caleb Ewan, Victor Campenaerts et Yves Lampaert et je les ai suivis. La météo était en ma faveur et il n’y avait pas beaucoup de zones où l’on pouvait récupérer. C’était encore mieux », a déclaré Remco Evenepoel.

Le coureur belge s’est assuré le « kilomètre d’or » et a obtenu grâce à cela neuf secondes de bonification. Ces bonifications s’avèrent intéressantes puisqu’elles lui ont permis d’endosser le maillot de leader. « C’est dommage de ne pas avoir remporté l’étape mais c’est comme ça. Tom Steels, le directeur sportif, m’a dit d’aller chercher mon classement et c’est ce que j’ai fait. À la fin, je n’étais pas assez frais pour sprinter. Je vais me battre à 100 % demain pour la victoire dans le contre-la-montre et pour renforcer ma position de leader. C’était peut-être l’étape la plus dangereuse du Tour et je l’ai terminé sans blessures. J’ai entendu que le groupe derrière moi a bloqué. Demain, on vise le contre-la-montre et vendredi nous travaillerons pour Mark Cavendish », a expliqué Remco Evenepoel.

Le coureur originaire de Schepdael remet les points sur les i dans ce Baloise Belgium Tour. « Je m’étais imaginé différemment le Tour d’Italie. L’énergie avait disparu après dix jours. Après ma longue période de revalidation, personne ne savait comment je réagirais après le premier jour de repos du Tour d’Italie. J’ai eu une défaillance. J’ai tout laissé couler quand je suis rentré chez moi. Aujourd’hui, le Tour de Belgique a commencé et je suis présent dès le premier jour. Est-ce que je l’ai déjà remporté aujourd’hui ? C’est encore un peu trop tôt pour le dire. J’ai pris un bon départ dans cette course, mais on ne doit pas encore parler de victoire », a conclu le coureur de 21 ans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-177638344-full

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Cyclisme: Yves Lampaert emporté par la foule

  • CYCLING BALOISE BELGIUM TOUR STAGE 2

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Tokyo via Ingelmunster pour Remco Evenepoel

  • @News

    Par Eric Clovio

    Tour de France

    Tour de France: les favoris montent en puissance

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous